Coup de coeur … mes p’tites boutiques

certes, je dispose d’un stock de tissus et de fanfreluches conséquent … cependant, il m’arrive d’avoir besoin de petites choses ou de « beaux tissus » …. et dans ce cas, je me rends dans mes « p’tites boutiques ». Non, je ne vais pas dans le grand bazar du tissu, celui des zones industrielles, entre les supermarchés et les magasins de bricolage.

je me rends en centre ville, à Rumilly, pour faire mes achats, pour avoir un conseil, pour avoir un sourire de « ma » merciére. Ou bien, je vais à Chambéry, dans la derniére « vraie » mercerie de la ville. c’est une toute petite boutique, incrustée dans les années 50 où entre les culottes gainantes et les pyjamas en pilou, je déniche des trésors de boutons, de fils, de rubans, de fermeture éclair. La merciére est le portrait de « mamy nova » et elle a intitulé sa boutique « au chic » … c’est sans chichi, mais avec beaucoup d’âme qu’elle prend soin de « ses clientes ».Lorsque je craque pour un « beau tissu », c’est à Annecy, dans la boutique « au fuseau » (des merveilles, des merveilles et des merveilles), juste à côté, il y a une mercerie tenue par une quadra dynamique, souriante, adorable ….

Mes « ptites boutiques », ce coup de coeur est pour vous ; parce que vous êtes tenues par des passionnées, toujours de bon conseil. Les grands centres commerciaux c’est pratique pour le quotidien, mais pour mettre un peu plus d’âme dans mes créations, je me rends là où elle existe, dans mes « p’tites » boutiques.

BOBINE

Publicités

2 réflexions sur “Coup de coeur … mes p’tites boutiques

  1. Bonjour, oui en général les petits commerces sont plus accueillants que les grandes surfaces et centres commerciaux et on les néglige souvent, parfois il est vrai qu’une vendeuse n’a pas la formation pour renseigner le client, elle est là pour faire de la vente uniquement. Bonne journée.

    • bonjour,

      je comprends bien les enjeux des grands commerces, mais j’aime mes petites boutiques, lorsqu’elles disparaitront, il ne restera que les grandes surfaces et une certaine inhumanité face aux besoins, aux envies, aux indécisions, des clients. Alors je bichonne mes petites boutiques. Dés que je le peux, je vais les voir et derniérement, je suis allée chercher des fermetures éclair « au chic ». Ma merciére mettait en vente des fermetures éclair dont le fabriquant arrétait les couleurs, mais cela était pafait pour mes sacs … 8 fermetures éclairs de 60 cm pour 8 euros, qui dit mieux ? et n plus rien ne remplacera son sourire, à ma petite merciére, ni son gentil babillage sur tout sur rien, ces petits riens qui font le sel de la relation conviviale entre client et fournisseur. J’aime mes petites boutiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s