Grand sachem en chemise « bleu d’Asie »

IMG_0001lorsque l’on fait de la couture, on apprend vite à « oser ». « oser » marier des matiéres, des couleurs, des styles, des formes … parce que l’on recherche l’originalité, l’économie, le petit « truc » qui fait que ce que l’on fait est différent.

j’ai eu un coupon d’un tissu noir orné de dragons, de tigres, et autres animaux (réinterprétés) de la tradition chinoise. Je dispose aussi, d’une piéce de coton brut de couleur bleue et je me lance à nouveau dans une chemise pour grand sachem en montrant quelques unes de mes astuces

IMG_0002lorsque je coupe les manchettes, surtout lorsque je les fais en deux parties, j’entoile le tissus intérieur de la manchette avec une toile encollée que je pose au fer à repasser (sans vapeur). Cela donne de la tenue. Je fais de même pour le pied de col intérieur et le dessous de col.

IMG_0003lorsque je reprends le tissu de l’intérieur des manchettes, du dessous de col et du pied intérieur de col à titre de doublure dos du trapéze, je m’assure que le tissu extérieur est suffisamment opaque pour ne pas laisser transparaitre la couleur de la doublure !

IMG_0004je décide pour cette chemise de border le col à 1 cm, mais je peux aussi simplement passer un coup de fer ou bien ….

IMG_0005remettre quelques coutures en travers du col, juste pour l’esthétique, …

IMG_0008et en 4 heures, grand sachem a pu avoir une nouvelle chemise ….

IMG_0011IMG_0014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s