degemer mat ….

vannes

ou bien « bienvenue » en breton ! non, je ne parle pas le breton, juste deux trois mot … comme « ar pok » (un bisou) ou « gouig aman » (un gâteau au beurre … MIAM MIAM )

je voulais juste vous présenter cette besace faite pour mon Papa. sa particularité, outre avoir été faite avec des chutes de tissus aux couleurs maritimes, est que la face avant du sac a été faite à partir d’un pavois de bateau !

il s’agit  de l’emblème de la ville de Vannes. Ce pavois avait bien vécu …. abimé, déchiré, décoloré …. je l’ai recoupé, retravaillé, appliqué, et donc intégré à des chutes de lin assez épaisses pour donner de la rigidité à l’ensemble. j’ai même récupéré les deux anneaux d’accrochage du drapeau et je les ai inséré dans la bandoulière. Au fait, avez vous reconnu l’animal emblème de la ville de Vannes ??

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “degemer mat ….

  1. delfieux jackie. dit :

    très beau…….par contre, pouriez vous me dire lors de la confection d’un sac fait avecdes cravates….faut’il ouvrir les cravates?

    • merci Jackie !
      lorsque je travaille des cravates, je les travaille comme elles se présentent, sans les ouvrir. Je fais ce choix car les cravates sont des accessoires un peu particulier : le tissu est coupé dans le biais pour que le nœud soit droit et si on ouvre, le tissu devient trop mou, instable et peu facile à travailler. Les cravates comportent un « corps » à l’intérieur, un morceau de tissu qui donne de la raideur et de la tenue à la cravate ; si on retire ce corps surtout si la cravate est en soie, on perd en tenue et on fragilise le futur sac, même si on prend soin de poser un entoilage rigide.
      donc, je travaille les cravates entières pour les sacs, les gilets, …. par contre, la question peut se poser pour une jupe. Si on désire une jupe avec un tombé souple et ample, on va ouvrir les cravates, enlever le corps, surjeter et assembler. Si on cherche un tombé plus lourd pour une jupe d’hiver, on les garde entières. lorsque j’ai fait un haut avec les petites pointes des cravates, j’ai gardé les cravates entières pour donner une raideur proche de celle d’un corset. bonne couture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s