des « essuies tout » réutilisables !

 

Grande Puce fait de plus en plus attention à l’environnement … et aux puces des couturières, nous sommes tombées en admiration devant des « essuie tout » réutilisables reliés les uns aux autres par des boutons pressions. Nous avons immédiatement apprécié cette idée de réutiliser de vieux tissus éponge pour les transformer en essuie tout.Bon, allez au boulot !!!

on prend des vieilles serviettes de bain que l’on coupe en 26 par 26. Du coton que l’on découpe de même taille. On coud endroit contre endroit en laissant un passage pour retourner le carré. On le repasse, on refait une couture pour bien fixer l’ensemble … et c’est tout !

je n’ai pas souhaité poser des boutons pressions pour mettre les tissus les uns au bout des autres car, même si cela permet de rouler les tissus, je trouve qu’à la longue cela serait fastidieux. J’ai préféré les poser dans une ancienne boite de panetone ! (je pense que je vais en faire en série … pour Noel !)

 

 

 

Publicités

Les puces des couturières

ce dimanche 8 avril a lieu à Saint Félix, Haute Savoie, la nouvelle édition des « puces des couturières ». Exposition de trésors oubliés dans les tiroirs de mercerie, de boutons, de fermeture éclair, …. mais aussi de petites créations en tricot, couture, crochet …..

bien évidement, je serai présente. Je mettrai en vente mes tissus dont je ne veux plus, mes galons inutilisés … et aussi quelques sacs de mes précédentes collections. Je serai accompagnée d’une amie couturière.

nous serons heureuses de vous y accueillir, d’autant que les puces des couturières sont organisées au nom d’une bonne cause. Au plaisir de vous y voir !

des pantalons ….

pantalons julie

Ma grande amie Samantha est maman d’une louloute de 6 ans. Le grand drame de la maman … les pantalons taille basse !!! elle n’en peut plus de voir sa fille se baisser, le pantalon descendre, la chemise remonter et découvrir le haut de la culotte. Et je  la comprends ! quel intérêt ont les professionnels du textile de faire des pantalons taille basse pour des petits !! (à moins d’une économie de bouts de chandelles … je n’ose y croire …) Mes propres enfants étant grands depuis un bon moment, je n’ai plus de patron pour les enfants .. un petit tour chez mon marchand de journaux … et j’ai acheté le dernier numéro de B Trendy. Coupes simples, élégantes, pratiques pour les garçons et les filles. Les modèles sont bien présentés, facilement transformables. Avec le même patron de pantalon, j’en ai fait 4 totalement différents !! un en jersey liberty avec des poches, un en jersey violet sans poches mais avec des bas élastiqués, deux jeans taillés dans les jeans de la maman dont un ouvert sur le coté (avec un galon longchamp … so chic) et l’autre avec une braguette et des poches comme ceux des « grands » (j’ai même récupéré les poches arriéres du jean de la maman pour le poser à l’arriére du pantalon de la petite louloute). J’ai même récupéré les ceintures des pantalons d’origine pour les reposer sur les petits pantalons. Bref … un patron, 4 pantalons, 0 dépenses et une maman … ravie !

 

de chemises en tunique

j’aime détourner, transformer, modifier, recycler … surtout j’aime utiliser des vêtements d’hommes pour les transformer  en vêtement pour femme ! c’est ce qui est arrivé à ces trois chemises, superbes, quasi neuves, mais … trop petites. La première chemise, coupée au niveau de la taille me sert à créer le corps de la tunique longue. J’ai modifié le col et enlevé les manches. La seconde a été coupée du haut de l’épaule gauche au bas du bras de l’épaule droite. Je l’ai posé « devant derrière » pour que la bande de boutonnage soit dans le dos. J’ai prélevé un morceau du dos de la troisiéme en forme de triangle pour donner au bas de la tunique une forme évasée. J’ai fait des manches avec les chutes de tissu, des passants, une ceinture longue, un biais pour le col. En trois heures pour 0 euros …. voici une tunique originale, toute neuve pour les beaux jours !

de 3 à 1 …

Il était une fois, dans le fond d’une armoire, une petite veste en jean très structurée inspirée des vestes de chasse, une petite veste simili cuir courte, une petite robe en crêpe de soie …. et tout cela était dans le fond de l’armoire car le temps ayant passé, les vêtements étaient devenus trop petits. Seulement, quand on aime des vêtements, que l’on a porté encore et encore … on ne peut pas s’en séparer ! une solution, on appelle Froufrou à son secours !

En cinq heures, j’ai donc retravaillé ces trois pièces pour les transformer en une robe. J’ai coupé les manches de la veste en jean que j’ai remplacées par des manchettes réalisées dans les manches de la veste en cuir (que j’ai doublé, bien sûr). J’ai pris le devant de la veste en simili cuir pour le poser en plastron. J’ai passé à la surjeteuse la pièce coupée et je l’ai posée à la main pour coudre de façon invisible. J’ai créé un fond de robe pour la jupe dans un tissu satin noir et j’ai repris le crêpe de la robe que j’ai élargi en posant deux bandes de simili cuir en provenance de la veste. J’ai associé le fond de robe et le dessus en les montant sur un ruban de satin que j’ai également cousu à la main pour l’associer à la veste en jean de façon invisible.

cette petite robe sera portée avec un chemisier blanc … j’adore l’effet de superposition et surtout l’idée que ces vêtements qui dormaient vont maintenant avoir une seconde vie !

 

 

D’un 42 à un 6 ans.

voici un titre d’article bizarre .. et pourtant !!!

il était une fois, une « vieille » amie, Samantha, heureuse jeune maman (et à nouveau future maman) qui adore une chemise d’été manche longue à carreaux .. mais, mais, …. elle devient étroite. Donc Samantha me demande si je peux transformer sa chemise en robe pour sa fille, taille 6 ans !

mais oui, bien sur !

j’ai enlevé les manches longues, j’ai posé un col sous le premier col pour le refermer en utilisant le tissu des manches (je me suis même amusée à mettre des boutons en forme d’étoiles pour la petite star de six ans !). Avec ce qui restait de tissu, j’ai créé un petit volant que j’ai posé autour des emmanchures.

et voilà le résultat !

Mon prochain défi sera de faire plaisir en donnant une seconde vie à une petite robe noire, une veste en jean et une veste en simili cuir ….. à suivre !

 

en toute élégance ….

souvenez vous, j’ai utilisé 11 cravates pour me réaliser un gilet. J’avais cousu l’une à coté de l’autre  deux fois 5 cravates pour les deux pans de devant et j’ai croisé les cravates assemblées dans le dos pour les coudre sur les côtés. je n’étais pas satisfaite de cet assemblage (image de droite). je trouvais le résultat lourd, massif et sans élégance. Donc, j’ai décousu l’assemblage jusqu’aux épaules, j’ai tissé les cravates et j’ai recousu les pans sur les côtés. Le résultat est plus souple, plus flatteur, plus léger (image de gauche). Même si je n’aime pas recommencer un travail terminé, j’avoue que le résultat est beaucoup plus joli que le projet initial.