tout doux et tout chaud …

2666199

 

HOU HOU !!! voici une création de grande puce : une chouette bouillote !! elle a repéré le modèle sur le marché de noël et n’ayant pas suffisamment de sous dans le porte monnaie pour l’acheter, elle a décidé d’en faire une !

vous aurez reconnu le tissu japonais des trousses qu’elle a réalisé et des chaussons d’Asie. Pour réaliser cette chouette, vous devrez choisir des cotons. Pour les yeux et le bec, le plus joli est de coudre des chutes de feutre (que je n’avais pas .. donc ici, un peu de tissus de lin). On remplit la chouette d’un kilo de riz ou de noyaux de cerises. On la fait chauffer 2 à 3 minutes au micro ondes et voilà une bouillote toute chaude pendant une demi heure.

elle se débrouille bien, ma grande puce, non ?

 

astuce ! recycler les dentelles

nous avons toutes dans nos tiroirs, nos commodes, nos cartons … des dentelles anciennes, des napperons, des petites merveilles de fils créées par des grands mères, des anciennes de la famille …. et nous n’en faisons rien … parce que le temps a usé le tissu, parce que un petit bout de la dentelle se fragilise, parce que le napperon est taché par le temps ….

et bien, je vous propose de ressortir tout cela et d’utiliser vos trésors en faisant une parure complète de draps de lit : drap plat, drap housse, traversin et oreillers.

prenez les mesures de votre matelas, par exemple 190 cm de long *140 de large*24 cm de hauteur.

pour réaliser le drap housse vous aurez besoin d’un tissu de 270 cm de long, soit la longueur du matelas + deux fois l’épaisseur + le retour, et de 220 de large, soit la largeur du matelas + deux fois l’épaisseur + le retour. Prélever à chaque coin un carré correspondant à une épaisseur de matelas et un retour, soit dans mon exemple 24+15 cm donc un carré de 39 par 39. Après avoir surfilé les bords de votre pièce, cousez les angles coupés à 1 cm, vous avez formé les coins du drap housse. Posez ensuite un élastique pour resserrer les coins et faites un ourlet tout autour de votre pièce.

pour le drap plat, prenez les mêmes dimensions de base que pour le drap housse et après avoir fait les ourlets, ornez comme vous le souhaitez le haut du drap. Appliquez dentelles, napperons, …. et surtout, n’hésitez pas à ne coudre que les parties des tissus qui vous conviennent ! n’hésitez pas à tailler, reprendre, couper … c’est votre création, vous en faites ce que vous voulez. l’essentiel est de mettre en valeur tout ce qui dormait dans vos tiroirs !

Pour le traversin, prenez la largeur de votre lit, 140 cm et rajouter pour avoir un parfait tombé de la housse 30 cm de chaque coté, soit 200cm de long. Pour la largeur, mesurez le tour de votre traversin et rajouter 8cm, couture comprise. Ornez les extrémités de votre rectangle et cousez votre housse avec une couture à l’anglaise, terminez en réalisant les ourlets.

Pour les oreillers, prenez la dimension de vos oreillers. Coupez deux rectangles de tissu comprenant deux fois et demi  la longueur d’un oreiller et une fois la largeur, rajoutez un cm pour les marges de couture. Cousez les dentelles et assemblez votre oreiller.

20161203_173141

et côté budget me direz vous, combien cela coute il ??

il existe des draps vendus au mètre en 250 de large pour moins de 10 euros le mètre. votre parure complète vous coutera environ 80 euros. Mais pour avoir le plaisir de ressortir nos vieilles dentelles, je ne trouve pas cela si cher, et vous ?

Un mur végétal

Merci à http://diymurvegetal.wordpress.com/ qui est venu me rendre une petite visite et à mon tour, je suis allée voir son blog. Grande fut ma surprise en tombant sur une idée ébourrifante de mur végétal !!!!

et en s’inspirant de ce blog, ma fille a fait ….

mur une vieille planche dénichée dans un coin du garage, 8 euros de peinture, 25 euros de terre et de plantes, 5 bouteilles en plastique, quelques vis, ….et voilà mon balcon qui prend de la hauteur !

idée de récup’ de bouteilles en plastique … validée !

 

(et il parait même que certains artistes ont fait un mur végétal avec des baskets !)

Un coussin en patchwork « 3D »

coussin Je prépare la fête des méres ! mais tout en utilisant mes petits bouts de tissus, mes chutes, mes restes et je crée des coussins en patchwork « 3D », ou en « écailles de poisson ». Pour réaliser ces coussins, vous avez besoin :

  • de petits bouts de tissus
  • d’une aiguille
  • de quelques épingles
  • de bandes de tissus
  • d’un tissus de fond (qui ne se verra pas)
  • d’un tissus pour le dos du coussin
  • de fil
  • de bourrage pour les coussin (ou des chutes de tissus)
  • et d’un peu de patience …..

couper les tissus en carrés, taille de votre choix, mais n’allez pas en dessous de 3 cm par 3 car ce sera difficile à travailler. Pliez le carré en deux, pliure vers le haut et rabattez les cotés de façon à former un triangle. Cousez la base de chaque triangle les uns à cotés des autres, puis pour le « rang » suivant, répéter l’opération en cousant votre nouveau triangle entre les deux premiers en le décalant légérement vers le bas.

Une fois le tissu de fond recouvert, border le coussin par une bande de tissu (ici, j’ai utilisé les chutes de ma robe en wax …..). Puis couser le dos du coussin en laissant une ouverture, retourner le, remplissez de bourrage et fermer l’ouverture.

tailles et couleurs sont à votre convenance !

mon conseil … utilisez toutes les matiéres que vous avez envie d’utiliser (coton, soie, lin, ….) sauf le jersey !

 

 

mon tapis en soie

j’avais des chutes de soie, des fleurs asiatiques, des fonds bleus …. et j’ai besoin d’un tapis ! j’ai donc assemblé en patchwork mes chutes, j’ai fait un tour dans les bleus et les rouges pour souligner les tissus, j’ai appliqué le dessus de mon tapis sur du molleton et un tissu de dessous et j’ai surpiqué quelques fleurs pour donner du relief (le tout à la main, bien sûr)

tapis

 

Une pyramide de senteur

IMG_1213La lavande de ma maman vient tout droit de … et non, pas la provence mais la bretagne ! elle dégage une odeur suave, fraiche … et pour pouvoir en profiter, je crée une pyramide de tissus

IMG_1214je prends un rectangle de tissus, que je plie en deux et je glisse un lien pour pouvoir accrocher la pyramide

je couds trois côtés

IMG_1215puis, je remplis de lavande et je contrarie le dernier coté au moment de la couture et …

IMG_1216à accrocher partout, même dans les penderies, ou à poser, selon les envies