Une envie de pluie

IMG_1177vous connaissez ma passion pour les ombrelles anciennes, fatiguées, abimées .. j’ai déniché celle ci qui a un superbe pommeau en argent

IMG_1178une fois nettoyé, c’est devenu …. IMG_1204et l’ombrelle s’est transformée en parapluie !

mon petit secret pour la matiére de l’ombrelle … un rouleau de plastique épais qui sert à recouvrir les livres !

ce parapluie a couté 20 euros …

Je refais une ombrelle

IMG_0356j’ai acheté cette ombrelle cet été et elle est restée dans notre salon en attendant que je lui donne une seconde jeunesse. J’aime bien la toile de coton qui la recouvre et je pensais qu’en la lavant un peu, elle retrouverait sa superbe. hélas, elle n’a pas résistée ….

les presque 100 ans de la demoiselle ont été fatals ….

IMG_0357elle a un arrondi parfait que je vais devoir refaire. J’apprécie la petite courbe entre chaque baleine

IMG_0358et aussi le cordon de coton sur son manche

IMG_0359si j’ai acheté cette ombrelle défraichie, c’est uniquement en raison de son manche de bois travaillé et clouté. Il tient bien dans la main et il me fais penser à un morceau de branche tourmenté

IMG_0360avant de faire qui que ce soit, j’observe la façon dont l’ombrelle a été faite avec tous ces petits détails tels que l’assemblage entre l’armature et la toile

IMG_0361ou bien le cercle de toile à la jonction des baleines. Je décide de garder tout ce qui peut l’être. les cercles à la croisée des baleines, les cercles de toiles ….

IMG_0362je dénoue avec précaution le cordon et je le pose dans un bain brulant avec

IMG_0363du savon de ménage que je rape !

IMG_0364cette forme de pagode en haut de l’ombrelle sera mon plus grand défi de couture à relever car la couture et la découpe des piéces doit être précise

IMG_0365je « déshabille » avec précaution l’ombrelle

IMG_0366je découvre alors, à ma grande surprise, que la base est faite d’un ressort (lequel a au fil des années accumulé des morceaux de paille et de terre !)

IMG_0367la base de l’ombrelle est constituée d’un cylindre en bois (je le préserve soigneusement !)

IMG_0368et je le nettoie

IMG_0369je préléve une « tranche » de l’ombrelle

IMG_0370je repasse le tissu

IMG_0371je le pose sur du papier kraft et je le fixe avec du papier collant

IMG_0372je marque une marge de 2cm autour du patron, sauf à la base du triangle où je trace le contour à 1 cm

IMG_0373j’enléve le tissu ancien et je coupe le patron

IMG_0375je choisis un tissu (assez cocardier, certes) aux motifs floraux

IMG_0376le chat approuve mon choix !

IMG_0377je préléve 8 morceaux de ce tissu en centrant bien les motifs

IMG_0379une fois les coupes faites, je couds envers contre envers avec une marge de 1 cm

IMG_0380je coupe la moitié de la marge de couture

IMG_0381je retourne les piéces et je couds à 1 cm pour créer une couture à l’anglaise

IMG_0382je procéde ainsi pour tous les morceaux

IMG_0385une fois cette tâche réalisée, je surfile le bas de l’ombrelle

IMG_0386je fais un ourlet de 1 cm

IMG_0387que je couds en le recouvrant d’une dentelle de calais (j’en ai acheté un sac complet pour 10 euros dans un vide grenier !)

IMG_0388je pose le bas en bois de l’ombrelle

IMG_0389je couds le bas des baleines au bas de l’ombrelle

IMG_0390et je fixe les armatures à la toile

IMG_0391c’est difficile, peu maniable, mais quel plaisir ensuite ….

IMG_0392et je pose le cordon de coton tout propre

IMG_0394et pour le plaisir des yeux

IMG_0397 IMG_0393 IMG_0396selon vous, ai je vraiment donné une seconde jeunesse à cette « demoiselle » ??

J’ai craqué pour une nouvelle ombrelle

DSCN2673DSCN2668 DSCN2669 DSCN2670 DSCN2671 DSCN2672  voici une très très vieille dame qui a au moins 150ans. Je l’ai trouvée dans un vide grenier hier. J’ ai été séduite par sa forme en pagode et son manche très travaillé. Sa toile de coton bien que tachée est quasiment sans accrocs. je pensais simplement pouvoir la nettoyer sans avoir à refaire toute la toilure. Malheureusement, la vieille dame en a décidé autrement …. Au contact de l’eau et du savon, la toile s’est fendillée, craquelée, … bref, une catastrophe !!!

La toile avait été trop longtemps repliée sur elle même pour supporter le contact de l’eau. Bon, je vais donc découdre, refaire un patron et remonter l’ombrelle !

la bonne nouvelle …. cela fera l’objet d’un tutoriel spécial !!! 😉

Une ombrelle exotique

une amie m’a donné un tissu de soie avec des imprimés asiatiques. J’ai eu envie d’utiliser ce carré pour une ombrelle ….

Image

comme il y a peu de tissu, j’ai associé la soie à une cotonnade blanche et j’ai caché le coutures avec des rubans.

Image

l’intérieur de l’ombrelle est ainsi trés structuré

Image

voici donc deux ombrelles qui n’attendent qu’une occasion ensoleillée pour partir au bras d’une élégante …

Image

allez, hop, je retourne à mon sac pour ordinateur (plus que 30 carrés à réaliser …) et à mon sac en cravates en soie (j’ai trouvé l patron)

Une ombrelle à refaire

Imageun double rideau léger …. de la dentelle ancienne …. de la dentelle de calais et …..Imageune carcasse d’ombrelle !Imageje commence par faire un patron des « tranches » de tissus en posant entre deux baleines une feuille de papier journal et en marquant la pliure. Je coupe ensuite le triangle obtenu et je le colle sur une feuille de papier kraft. Le papier journal étant plus souple que le papier kraft, je préfére utiliser cette matiére pour faite le patron de base. Sur le papier kraft, je trace des contours de 1cm de marge de couture pour les cotés et de deux cm pour la base.ImageImageImageLes ombrelles comportaient des disques de tissu à la jonction des baleines. Les disques d’origine sont présents mais abimés, alors, je les « double ». Je trace un cercle à partir d’un verre.ImageJe pose deux épingles en croix pour pouvoir couper les épaisseurs sans que les tissus ne bougentImageImageje pose le cercle de tissu à cheval sur les baleines et à l’aide d’un fil de coton doublé, je les fixe avec un point en forme de croix.Imagevoici la carcasse avec ses cercles de protection.Imagej’assemble ensuite les 8 tranches de tissu en couture à l’anglaiseImageImageImageImageImageImageje dessine 4 cercles et je les assemble deux à deux pour les poser ensuite l’un entre la carcasse et la toile et le second, le plus grand, entre la toile et le tissu de fin pour donner un aspect fini à l’ensembleImageje couds tout autour de la toile la dentelle ancienne au point dde zigzag pour avoir une marge de couture petite et solideImagepuis, pour cacher la couture, je pose à l’intérieur la dentelle de calais.Imageje procéde au montage en supperposant les petits cercles, la toile, le « grand » cercle et pour finir, j’enroule un peu de dentelle de calais au bout du montageImageje raccorde ensuite la base de la toile aux baleines …. et il y a encore du travail !

pour en arriver là, compter 6h, en plus de l’aspect nettoyage de la carcasse !