Les petites boites en tissu plié

cube

je vous avais présenté ce sac en tissu plié, assez grand et comportant 4 petites poches par un jeu de couture et d’assemblage. J’ai réitéré ce patron pour créer en tissu provencal des petites boites …

20190316_174905

le principe de base est le même que pour le sac, je pars d’un carré constitué de deux tissus posés l’un sur l’autre et par un jeu de couture, je crée 4 poches que j’assemble par un petit point. On peut à convenance garder les pointes dressées ou bien les rabattre pour refermer la petite boite. A poser sans compter dans une salle de bain un salon, une console … à garnir de cotons, de savons, de pot pourri, de clés, de courrier, de sels de bain ….. comme on veut ! j’en ai même fait un tellement grand que la maman à qui je l’ai offert y range les couches de sa petite dernière !

j’ai adoré l’idée de marier une technique de type origami avec du tissu provençal …. c’est le mariage du sushi et de la ratatouille !

est ce que mes petites boites vous plaisent ??

 

 

Publicités

le cartable

20190310_153928

Ma grande Puce a passé le week end à la maison et naturellement, quand elle rentre, c’est programme « petits plats – repos – couture ». Elle avait eu un énorme coup de cœur pour ce simili cuir vieilli (Mondial Tissu) et elle a voulu se faire un sac d’inspiration cartable. Totalement doublé avec deux petites poches en relief, et une intérieure, passepoilé sur le contour des petites poches et sur l’avant du sac.

le patron de base n’a pas de difficultés particulières, mais le montage des poches en relief demande beaucoup de précisions ce qui explique le décalage au niveau du rabat entre le côté droit et gauche du sac. La pose du passepoil est assez simple mais le montage et la couture des angles courbes lui ont donné du fil à retordre car on ne peut pas poser d’épingles sur ce type de matiére, chaque trou se voit. Il faut donc poser des pinces (si vous n’en n’avez pas  de spécifiques, utilisez les pinces à linge) et cela « glisse » ….

je trouve que ce sac est réussi, élégant et pratique, pas vous ?

encore un sac !

sac ruban

et oui, encore un sac qui fait sac à main/sac ordinateur !

basé sur le même modèle que celui que j’avais fait en voile de bateau, en un peu plus grand, avec une poignée de type poignée de cartable.

ce sac a été fait à partir de tissus d’ameublement, des housses de fauteuil d’une marque suédoise. Les housses étaient usées à certains endroits donc je les ai changées et j’ai gardé le tissu et les fermetures éclair (l’esprit récup’, toujours ….). Les rubans décoratifs m’ont été offerts par des collègues. J’ai réalisé une poche sur le rabat, une devant et au dos du sac et deux poches intérieures.

comment vous expliquer à quel point ces sacs sont pratiques et esthétiques ! Je peux à la fois les porter en sac à dos ou à la main, comme celui ci , ou en bandouliére comme les deux autres. La seule difficulté pour réaliser ces sacs est de poser la fermeture éclair centrale car sous le rabat, il y a une fermeture éclair donc, même si le rabat n’est pas fermé avec les mousquetons, on ne peut pas prendre le contenu du sac.

mon conseil … poser la fermeture par étape. si vous donnez à votre sac une épaisseur de 6 cm, vous devez coudre une bande de tissu de part et d’autre de la fermeture de 4.5 cm prenant en compte la marge de couture et bien sur, cette bande doit être doublée. donc vous cousez en « sandwich » la bande, la fermeture, la doublure. Retournez la partie extérieure du sac, posez le rabat et cousez le, puis la bande avec la fermeture éclair (attention le montage se fait à l’envers, …. le zip doit regarder le fond du sac !et n’oubliez pas de laisser la fermeture éclair ouverte, sinon vous ne pourrez pas retourner le sac) et enfin la doublure (en prenant soin de laisser une ouverture dans le fond du sac sinon vous ne pourrez pas le retourner). Certes, cela multiplie les coutures mais cela permet de vérifier étape par étape que vous ne vous trompez pas dans le montage et que les coutures seront solides. Une fois toutes les coutures faites, on retourne le sac (et on a toujours l’impression dans cette phase de se retrouver avec une serpillière curieuse dans les mains, ..) on coud le fond du sac. bravo, vous avez posé une fermeture sur le haut de votre sac à rabat !

Un cabas pour ordinateur

20190218_081457.jpg

J’avais envie de me faire un autre sac à main / sac ordinateur. J’ai choisi la forme cabas car l’évasement du sac est un gain de place pour glisser la prise de l’ordinateur, des documents, ….

j’ai réalisé deux poches appliquées extérieures, deux intérieures et lorsque je le porte en sac à dos, le croisement des lanières sur le haut du sac empêchent son ouverture. J’ai réalisé ce sac avec un skai imitation python et j’ai recouvert les angles d’un tissu noir à motif floraux blancs.

alors, vous préférez lequel .. le sac fait en voile de bateau ou celui ci ?

Mon nouveau sac multi usage

Je voulais me faire un sac « multi usage » qui puisse à la fois me servir de sac à main et de sac à ordinateur. Ainsi, lorsque je pars en train, en avion, je n’ai pas trois sacs à gérer : sac à main, ordinateur, valise. J’ai donc réalisé un patron de sac en mesurant mon ordinateur, plus 8 cm en haut et en bas et j’ai décidé de mettre un soufflet de 8 cm. L’extérieur du sac à dos est réalisé en voile de bateau et l’intérieur dans un tissu d’ameublement. J’ai fait une poche sur l’extérieur du sac et j’ai camouflé l’ouverture de la fermeture éclair par un petit rabat de deux cm. Il y a également une poche zippée sur le devant du sac, coupée en trapèze et deux poches intérieures plaquées. j’ai également posé une fermeture en haut du sac de telle sorte que même si l’attache du bas n’est pas mise, mes affaires à l’intérieur sont protégées. Naturellement, le sac est totalement matelassé pour protéger l’ordinateur.

j’ai posé en haut et en bas du sac, à 7 cm du bord des demi anneaux dans lesquels passent une bandoulière réglable des deux côtés. Je peux ainsi porter le sac aussi bien en bandoulière que sur le dos.

pour réaliser ce type de sac, j’ai donc utilisé :

  • 5 fermetures éclairs de récupération (une pour le rabat, une pour la poche avant, deux pour les poches intérieures, une pour la fermeture du haut du sac)
  • 3 mousquetons (deux pour le dos du sac, un pour le devant)
  • 5 demi anneaux
  • 2 anneaux de réglage de bretelles
  • des tissus de récupération
  • quelques morceaux de sangle pour poser les demi anneaux
  • et beaucoup de papier de brouillon pour dessiner la forme du sac et du rabat !

que pensez vous de mon nouveau sac ??

et avec tout ce que j’ai fait, il ne reste plus grand chose comme voile à coudre….. à peine de quoi me faire, peut être, un sac de voyage …à moins que je ne me serve d’un skaï imitation serpent que je viens d’avoir en cadeau …

 

 

A quatre mains

Notre grande Puce est revenue à la maison pour quelques jours de vacances …. studieuses ….Elle m’a fait part de son envie d’un sac à dos pouvant se porter aussi en bandoulière et pouvant contenir son ordinateur, un porte-vue, … le tout avec plein de poches !

nous avons commencé par mesurer l’ordinateur et avons rajouté 4 cm à ces mesures pour être certaines qu’il y ai assez de place.

Nous avons dessiné un trapéze dont le haut mesurait donc la largeur de l’ordinateur + 4 cm + marges de coutures et dont le bas mesurait la premiére mesure + 6cm. Nous avons « sacrifié » une robe en lin pour créer à partir de ce patron l’extérieur du sac et avons taillé dans un autre tissu l’intérieur du sac.

après avoir créé sur l’une des pièces intérieures une poche avec fermeture éclair et sur l’autre deux poches non fermées, nous avons coupé du matelassage que nous avons inséré entre les parties intérieures et extérieures.

il y a 6 anneaux sur le sac pour pouvoir le porter à l’aide de mousquetons en bandoulière et en sac à dos. Les anneaux sont positionnés de part et d’autre du sac en bas, sur le coté haut et en haut du rabat.

le rabat est un petit morceau de tissu chiné en vide grenier, et il se ferme au sac grâce à une grosse pression.

pour donner du volume au sac, une couture à été faite à angle droit de la couture basse, à 3 cm de part et d’autre.

voici donc un joli sac de cours pratique, léger, solide et parfait pour un ordinateur en raison de son matelassage.

Nous avons mis deux heures à réfléchir au patron de base en fonction des besoins émis par Grande Puce, et 6h à le réaliser (il y eu quelques soucis techniques en raison de l’épaisseur à certains endroits.)

le cout de ce sac ……

fermeture éclair : 0, comme je récupère tout ….

bouton pression : 0

tissu de lin : 0 , c’est une robe recyclée

mousquetons et anneaux : 0, les mousquetons dormaient dans mes boites à mercerie et les anneaux ont gentiment été offerts par une amie

tissu « oiseaux » : coupon à trois euros …

donc coût du sac : 3 euros !

et un grand moment de complicité avec ma Grande Puce, et çà, çà n’a pas de prix.

 

 

avec une voile ….

voile

Mon père m’a offert une voile de son bateau, très usée, tachée de sel. Mais quand on récupère ….. on récupère tout. Comme je le dis souvent « si cela se coupe, si cela se pique … je peux le coudre » ! Je suis donc en train de créer des sacs 45*35 cm, totalement doublés avec deux poches intérieures, une extérieure. Mais, allez vous me dire, mariez de la toile de voile avec des tissus japonais, n’est ce pas trop salissant ?? et bien non ! la poche extérieure est composée de tissus japonais mais protégé par une feuille transparente côté extérieure et une chute de voile à l’intérieure. Cela me permet d’insérer des paillettes, des perles ….

qu’en pensez vous ?