vert, vert, vert ….

aprés le mur végétal créé par ma Grande Puce, j’ai été prise d’une envie de « vert » … et dans mes trésors dormait un coupon de tissu vert tendre. Un coupon … non, ce n’est pas le terme exact.

Quand on veut acheter des tissus à prix trés raisonnable, surtout si ce sont des tissus « nobles », il y a une astuce : des coupons dits « fautés ». Des coupons avec des défauts ! et le défaut peut être de plusieurs ordres : souci de teinture, tache en plein milieu, fil de chaine cassé, …. ce coupon ci faisait parti des « fautés » et je l’ai acheté pour … quasi rien ! et quand, à la maison, j’ai déplié le coupon, j’ai compris pourquoi ! au beau milieu, une couture industrielle … ce n’était non pas un mais deux morceaux de tissus dont l’un comportait en plus un trou de 20 cm sur 20 cm …

j’ai quand même réussi à réaliser une veste de demi saison, totalement doublée (d’un tissu fleuri qui avait été un drap), avec un lien sur le côté

20160627_182217 quand à la jupe … vous avez reconnu le tissu ?? et oui, c’est ce qui me restait de

20160430_115604j’avais envie de « vert » ….

bon, maintenant, je vais passer à autre chose … la confection de mon costume victorien : corset, manteau, jupe …. il faut bien que je prépare la prochaine poly manga, non ??

Oui, je sais bien qu’elle se déroule en mars et que j’ai du temps… (mais j’ai tellement envie de refaire de la corsetterie !)

Veste du Marchand itinérant

IMG_1318et voici une veste de marchand itinérant, issue du jeu vidéo FALLOUT 3

Cette veste comporte pas moins de 24 poches, intérieures et extérieures …. 3 séries de mousquetons, deux bandes de 6 anneaux chacune et 4 anneaux de tissus avec velcro pour y glisser des bouteilles de soda en plastique !!!

Pour réaliser cette veste, j’ai utilisé un vieux plaid taché en coton écru brut et différentes chutes de tissus en coton et lin, ce qui donne des dégradés de couleurs lorsque j’ai procédé à la teinture. Tolalement doublée, elle a des poches plaquées à l’intérieur.

Pour réaliser les bandes de cuir sur les manches, j’ai utilisé une vieille ceinture de veste en simili

J’ai fait des poches plaquées, des poches à souflet, des poches façon militaire, des poches à rabat ….

Pour la teindre, sachant qu’il fallait qu’elle ait l’air usé, j’ai d’abord fait une teinture gris anthracite. Puis, j’ai glissé la veste dans une poche en coton pour qu’elle soit repliée sur elle même avant de procéder à une teinture chocolat. Les couleurs ainsi ne sont pas partout les mêmes !

et ma grande astuce, comme je n’ai pas de patron de la veste, a été certes de m’inspirer d’une image du jeu vidéo, mais surtout d’utiliser le patron de chemise !!

bien évidemment, il a été modifié, rallongé, transformé ….

alors, que pensez vous de ma veste cosplay ???

Veste de « petit loup » … défi réussi

le pére Noel a bien livré à temps la fameuse veste commandée par Petit loup et inspirée de son manga préféré : l’attque des titans. Ne possédant aucun patron pour faire cette veste, j’ai pris pour base le patron de chemise que j’utilise habituellement (j’ai vraiment rentabilisé mon investissement depuis que je l’ai acheté !)

j’ai créé deux pinces dans le dos, j’ai coupé un peu en dessous de la taille et j’ai fait des manches droites, sans pattes de fermeture. je n’ai pas fait de bandes de boutonnages puisque la veste n’en n’a pas et j’ai appliqué deux poches et fait deux pattes d’épaule.

pour créer les deux logos, celui du dos et celui de la poche, j’ai commencé par faire des photocopies couleurs des blasons. Puis, pour le grand logo du dos, j’ai pris un papier calque pour dessiner les contours du dessin. J’ai découpé l’une des photocopies pour avoir la forme de chaque motif (en l’occurence les « plumes » de chaque aile) J’ai collé chaque morceau avec du papier collant sur les tissus blancs et bleu que j’ai ensuite coupé pour les positionner à leur place sur la papier calque avec une autre morceau de ruban adhésif. Ensuite …. il n’y a plus qu’à coudre et broder sur le tissu de fond (une jambe de pantalon … récup, récup !)

j’ai enlever le papier calque, lavé le motif pour décoller les morceaux de ruban adhésif et cousu le grand logo dans le dos.

pour le petit logo, j’ai fait plus simple, … une broderie à la machine en surpiquant la photocopie et en enlevant ensuite les morceaux de papier (avec précaution) du tissu de fond, j’ai pu avoir une belle broderie à appliquer sur la poche … et pour le résultat ….

manga2 manga1Bien évidemment, comme c’est une petite veste d’été, elle est en drap (à 3 euros le métre) et pour lui donner de la tenue, j’ai totalement entoilé chaque piéce. Elle est également totalement doublée d’un satin marron (2 euros le métre). Le temps global passé sur cette petite piéce de vétement est de 9 heures … deux heures pour la veste et le reste pour les logos !

alors, selon vous, ai je bien réussi mon défi ??

Une cape toute douce

on peut modifier, tranformer radicalement un patron pour créer un vétement totalement différent. J’ai fait une petite robe chasuble. J’ai donc un patron de robe pour une fillette de presque trois ans … et si je me sers des contours de ce patron pour tracer une cape …..

j’utilise des chutes de fausse fourrure, un morceau de jersey enfantin, une attache dorée et ….

20151028_155911il y a comme un petit côté « reine des neiges » dans cette cape !

et elle n’a pas de « trous » pour les bras, donc elle est toute simple et bien chaude

Mon manteau vintage, premiére partie

IMG_1217j’ai déniché chez mon marchand de journaux préféré ce magazine burda avec des patrons issus des incontournables des années 50

IMG_1218Et ce magazine présente ce modéle de manteau, avec des poches plaquées. Un genre de patelot dont j’ai une folle envie de m’inspirer

IMG_1219pour le réaliser j’ai une grande chute de lainage chiné et j’entoile TOUT le lainage avant même de tracer mon plan de coupe car il est assez mou. C’est une astuce que je vous offre pour tous vos tissus mous comme les lainages, les larges tissages, les soies …. entoiler d’abord !

et je choisis ma doublure

IMG_1220d’un style trés « chasse dans les Indes » et surtout, réaliser ce manteau va me permettre de réutiliser

IMG_1221trois cols en fourrure hérités de mes grands méres. Oui, c’est de la « vraie » fourrure, oui c’est un « vrai » col de vison et deux en lapin. Ces cols ornaient des pelisses dans les années 50/60 et je les ai gardées. Au lieu de les laisser dormir dans mes trésors, j’ai juste envie de leur donner une deuxiéme vie. J’ai envie de les coudre les unes aux autres de façon à avoir un col trés large, un peu comme un chale qui tombe sur les épaules. Pour ce faire, il faut les assembler par la doublure, sans toucher à la peau et à points larges pour garder la souplesse de la texture.

à suivre …..

mon tailleur : premiére partie, le gilet d’homme

IMG_1045je déniche un vieux patron burda qui va m’inspirer pour ce projet. Je découvre que le gilet n’est pas doublé …. et je vais le doubler car une simple parmenture ne me suffit pas, le vétement ne fait pas « fini » pour moi.

IMG_1046pour réaliser le gilet, je prends un coupon de doublure bleue à fleur que j’ai acheté il y a des années dans une toute petite boutique à Lyon et un coupon de lainage gris à fines rayures bleues et blanches. Je sais bien que je n’en n’aura pas assez pour faire et gilet long et une jupe compléte (on verra comment tricher un peu plus tard sur les dimensions de la jupe …)

IMG_1049et voilà ce que cela donne ! il est totalement doublé et j’ai fait deux surpiqures tout le tour et aux emmanchures pour rehausser le gris

IMG_1052il a même sa petite martingale dans le dos

IMG_1051avec mon t shirt orange, l’effet est curieux, certes, mais je trouve que mon gilet est sympa. J’ai fait trois grandes boutonnières il ne me reste qu’à poser les boutons et lui donner un coup de fer,

la suite … la jupe, avec une astuce pour tricher sur les tissus quand on en manque !

La veste en jean de Petit Lapin

DSCN2871je m’inspire du patron de chemise pour créer une veste pour petit Lapin en jean. Un patron peut servir plusieurs fois tel qu’il est présenté, mais on peut aussi le transformer, le modifier et ainsi partir d’une base solide pour réaliser autre chose. C’est que je fais pour créer une veste en jean. Elle sera droite, avec une bande de boutonnage, et personnalisée avec des poches arriéres de jeans que j’ai récupéré pour orner la veste.

IMG_0105je réalise les deux devant et le dos, comme indiqué sur le patron à un détail prés ….. je ne fais pas la bande de boutonnage car je coupe une parmenture qui sera cousue sur le devant et qui supportera boutons et boutonniéres.

IMG_0106je fais deux piqures dans le dos pour plus de solidité

IMG_0107je couds en appliqué deux poches sur l’une des manches et je couds un écusson sur la seconde.

IMG_0115je couds également deux autres poches récupérées sur le devant de la veste

IMG_0116je couds le dessous de col et le col sur la veste pour pour les secondes parties de col et dessous de col; je les fixe sur la parmenture et je prépare la couture en posant les épingles.

IMG_0117une fois la parmenture cousue, je retourne l’ensemble et je replie la parmenture pour la coudre à tous petits points invisibles.

IMG_0118cela donne un aspect fini à la veste

IMG_0123et aprés avoir cousu les manches, la parmenture du bas, réalisé les boutonniéres, posé les boutons …. Grand Puce essaie la veste son frére !

IMG_0121Petit Lapin ne veut pas de bouton au niveau des poignets, cela lui donnera la possibilité de les retourner ou de les laisser tomber dans un chic négligé … trés calculé !

IMG_0120j’ai cousu cette veste en couture plate rabattue …. un peu épais pour la machine aussi, certaines finitions ont été faites à la main ! et pour le côté style … qui peut dire que je me suis inspirée de

IMG_0103