j’ai froid ………..

chauffe épauleoui, j’ai froid …. mon bureau n’a pas de chauffage en ce moment, et comme il est orienté plein nord ……

donc, j’ai froid …

j’ai remarqué également, le retour en force de la fourrure, des gilets en lapin avec des cols en renard, en raton laveur et bien évidemment, cela m’a donné une idée !

j’ai donc repris dans mes trésors des cols en fourrure (des « vieux » cols en fourrure datant des années 50), des bordures en fourrure qui ornait des capuches de blouson. Je n’avais jamais coupé de la fourrure … et c’est assez technique car il faut couper la peau, sans couper le poil !

j’ai fait des rectangles, assemblés les uns aux autres pour avoir un grand rectangle de fourrure plus large que mon dos. J’ai doublé la piéce, cousu à la main un col, puis posé deux bordures en fourrure noire que j’ai nouées pour en faire un cache épaule … Il y a comme un côté « viking » ou « games of thrones » …..

en tous cas, j’ai moins froid !

 

Publicités

11 cravates

j’adore les vide grenier … et je tombe sur un sac en plastique contenant plusieurs cravates que j’achète pour 1.5 euros.

j’ai une folle envie de me faire une jupe avec toutes ces cravates, mais je n’en n’ai pas assez … alors, je me fabrique …. un gilet !

j’ai utilisé 11 cravates. J’ai commencé par coudre bord à bord 5 cravates, puis une autre série de 5 cravates. J’ai posé l’attache ancienne en utilisant le « petit bout » d’une autre cravate. Puis, j’ai croisé dans le dos les deux séries de 5 cravates. J’ai fixé d’abord avec des épingles le haut et le bas des cravates du dos, puis j’ai plaqué les extrémités des cravates sur le devant du gilet et j’ai fixé avec des épingles. J’ai créé de la même façon les pinces de poitrine. Puis, j’ai cousu les pinces de poitrine à la machine et fixé à la main, pour que les points soient invisibles les côtés du gilet et le croisement du dos.

je porte ce gilet aujourd’hui et j’ai toutes les réactions … cela va de « génial » à « euh ….. j’aime pas » ! en tous cas, cela ne laisse pas indifférent !

 

 

 

 

 

 

« The North remembers »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

voilà, pendant que ma machine à coudre se refait une beauté chez mon réparateur, je me lance dans la confection du manteau elfique de ma fiche Grande Puce. et à partir d’une couverture polaire réversible, je lui ai taillé la forme du manteau et j’ai brodé le loup de la famille Stark et à l’intérieur pour cacher l’inverse de la broderie, j’ai brodé un autre morceau de tissu … alors, votre avis … est ce assez « Games of Thrones » ?

vert, vert, vert ….

aprés le mur végétal créé par ma Grande Puce, j’ai été prise d’une envie de « vert » … et dans mes trésors dormait un coupon de tissu vert tendre. Un coupon … non, ce n’est pas le terme exact.

Quand on veut acheter des tissus à prix trés raisonnable, surtout si ce sont des tissus « nobles », il y a une astuce : des coupons dits « fautés ». Des coupons avec des défauts ! et le défaut peut être de plusieurs ordres : souci de teinture, tache en plein milieu, fil de chaine cassé, …. ce coupon ci faisait parti des « fautés » et je l’ai acheté pour … quasi rien ! et quand, à la maison, j’ai déplié le coupon, j’ai compris pourquoi ! au beau milieu, une couture industrielle … ce n’était non pas un mais deux morceaux de tissus dont l’un comportait en plus un trou de 20 cm sur 20 cm …

j’ai quand même réussi à réaliser une veste de demi saison, totalement doublée (d’un tissu fleuri qui avait été un drap), avec un lien sur le côté

20160627_182217 quand à la jupe … vous avez reconnu le tissu ?? et oui, c’est ce qui me restait de

20160430_115604j’avais envie de « vert » ….

bon, maintenant, je vais passer à autre chose … la confection de mon costume victorien : corset, manteau, jupe …. il faut bien que je prépare la prochaine poly manga, non ??

Oui, je sais bien qu’elle se déroule en mars et que j’ai du temps… (mais j’ai tellement envie de refaire de la corsetterie !)

Veste du Marchand itinérant

IMG_1318et voici une veste de marchand itinérant, issue du jeu vidéo FALLOUT 3

Cette veste comporte pas moins de 24 poches, intérieures et extérieures …. 3 séries de mousquetons, deux bandes de 6 anneaux chacune et 4 anneaux de tissus avec velcro pour y glisser des bouteilles de soda en plastique !!!

Pour réaliser cette veste, j’ai utilisé un vieux plaid taché en coton écru brut et différentes chutes de tissus en coton et lin, ce qui donne des dégradés de couleurs lorsque j’ai procédé à la teinture. Tolalement doublée, elle a des poches plaquées à l’intérieur.

Pour réaliser les bandes de cuir sur les manches, j’ai utilisé une vieille ceinture de veste en simili

J’ai fait des poches plaquées, des poches à souflet, des poches façon militaire, des poches à rabat ….

Pour la teindre, sachant qu’il fallait qu’elle ait l’air usé, j’ai d’abord fait une teinture gris anthracite. Puis, j’ai glissé la veste dans une poche en coton pour qu’elle soit repliée sur elle même avant de procéder à une teinture chocolat. Les couleurs ainsi ne sont pas partout les mêmes !

et ma grande astuce, comme je n’ai pas de patron de la veste, a été certes de m’inspirer d’une image du jeu vidéo, mais surtout d’utiliser le patron de chemise !!

bien évidemment, il a été modifié, rallongé, transformé ….

alors, que pensez vous de ma veste cosplay ???

Veste de « petit loup » … défi réussi

le pére Noel a bien livré à temps la fameuse veste commandée par Petit loup et inspirée de son manga préféré : l’attque des titans. Ne possédant aucun patron pour faire cette veste, j’ai pris pour base le patron de chemise que j’utilise habituellement (j’ai vraiment rentabilisé mon investissement depuis que je l’ai acheté !)

j’ai créé deux pinces dans le dos, j’ai coupé un peu en dessous de la taille et j’ai fait des manches droites, sans pattes de fermeture. je n’ai pas fait de bandes de boutonnages puisque la veste n’en n’a pas et j’ai appliqué deux poches et fait deux pattes d’épaule.

pour créer les deux logos, celui du dos et celui de la poche, j’ai commencé par faire des photocopies couleurs des blasons. Puis, pour le grand logo du dos, j’ai pris un papier calque pour dessiner les contours du dessin. J’ai découpé l’une des photocopies pour avoir la forme de chaque motif (en l’occurence les « plumes » de chaque aile) J’ai collé chaque morceau avec du papier collant sur les tissus blancs et bleu que j’ai ensuite coupé pour les positionner à leur place sur la papier calque avec une autre morceau de ruban adhésif. Ensuite …. il n’y a plus qu’à coudre et broder sur le tissu de fond (une jambe de pantalon … récup, récup !)

j’ai enlever le papier calque, lavé le motif pour décoller les morceaux de ruban adhésif et cousu le grand logo dans le dos.

pour le petit logo, j’ai fait plus simple, … une broderie à la machine en surpiquant la photocopie et en enlevant ensuite les morceaux de papier (avec précaution) du tissu de fond, j’ai pu avoir une belle broderie à appliquer sur la poche … et pour le résultat ….

manga2 manga1Bien évidemment, comme c’est une petite veste d’été, elle est en drap (à 3 euros le métre) et pour lui donner de la tenue, j’ai totalement entoilé chaque piéce. Elle est également totalement doublée d’un satin marron (2 euros le métre). Le temps global passé sur cette petite piéce de vétement est de 9 heures … deux heures pour la veste et le reste pour les logos !

alors, selon vous, ai je bien réussi mon défi ??

Une cape toute douce

on peut modifier, tranformer radicalement un patron pour créer un vétement totalement différent. J’ai fait une petite robe chasuble. J’ai donc un patron de robe pour une fillette de presque trois ans … et si je me sers des contours de ce patron pour tracer une cape …..

j’utilise des chutes de fausse fourrure, un morceau de jersey enfantin, une attache dorée et ….

20151028_155911il y a comme un petit côté « reine des neiges » dans cette cape !

et elle n’a pas de « trous » pour les bras, donc elle est toute simple et bien chaude