Le SITOA, j’aime çà !

SITOA KESACO ??? le SITOA est le nom de la société qui gére le tri sur notre communauté de communes. Chaque année, ils organisent une zone de gratuité : vous apportez (ou pas) les choses dont vous ne voulez plus et vous prenez celles qui vous plaisent ! ce samedi, la zone de gratuité est à Saint Félix (74). Bien évidemment je m’y rendrais ! l’an dernier, j’ai trouvé une paire de bottes neuves, des Tshirts, des pantalons (dont un avec son étiquette de prix), et bien sûr … des tissus !

j’apprécie l’idée de pouvoir donner comme çà et que des bénévoles disposent sur des tables les objets par catégorie (vêtements, chaussures, déco, lampes, objets de sport, ….) pour que d’autres trouvent leur bonheur. C’est une jolie idée basée sur l’échange, le partage et le recyclage !

et chez vous, cela existe il aussi ?

Publicités

Mon manteau vintage : terminé !

IMG_1225je suis bien évidemment aidée par Ficelle dans la finalisation de mon manteau (tiens, elle a encore perdu son collier ….. il va falloir que j’oeuvre !)

IMG_1224j’ai donc assemblé mon manteau selon le patron donné, sauf que … pour faire le bas du manteau de façon parfaite et presque, je dis bien « presque », de façon professionnelle, j’ai tout monté par la manche gauche !!

kesaco ???

et bien, quand on prépare la doublure, on ne coud pas la manche gauche tout du long, on laisse un espace assez grand (pourquoi la gauche et pas la droite … je ne le sais pas, mais c’est ainsi que les « pros » le font) ensuite on pose le tissu extérieur au manteau endroit sur endroit avec la doublure et on coud tout le tour et comme le bas extérieur est un tout petit peu plus long que la doublure, on fait attention à bien prendre les mesures. Une fois la couture du tour du manteau faite, on le retourne … par la manche gauche !!!! et l’on referme ensuite par le bas de manche

IMG_1223et on obtient un manteau presque fini (cela ne se voit pas sur la photo, mais le col extérieur est un vrai patchwork des chutes de tissus chiné, ce n’est pas grave puisque je vais coudre un col de fourrure)

IMG_1226les manches sont faites, les boutons sont mis. Et pas n’importe quels boutons …. tous ceux en cuir de ma boite à trésor donc 4 boutons identiques et deux autres en cuir et or

et voilà …. un peu de patience, des chutes de tissus et 10 euros d’entoilage … j’ai donc un manteau à col de fourrure pour 10 euros ! cela vaut le coup de vider les greniers de grand mére, non ?

que pensez vous de mon manteau « vintage » ?

ah, j’oubliais, ma petite astuce du jour … pour coudre mes trois cols qui ont été assemblés les uns aux autres au col du manteau, je n’ai fait qu’une couture à la main dans le premier ruban du premier col en fourrure qui prend également la base du col du manteau. Donc, les trois cols juxtaposés sont libres et bougent indépendamment du col du manteau. cela donne de la souplesse mais il faudra que je surveille si cela ne se découd pas

astuce : avec quelle longueur de points dois je coudre ????

pendant cette période estivale, je n’aurai pas vraiment le temps de ressortir mon amie « la machine à coudre ». Aussi, pour compenser, je vous offre quelques astuces. Voici la première : comment choisir sa longueur de point sur une machine à coudre !

la réponse va vous surprendre … « cela dépend » !

plus le point est « serré », plus il sera difficile à défaire en cas de maladresse. De plus, si vous cousez es tissus fragiles comme la soie ou le satin, un point serré va tirer sur les fils et fragiliser encre plus le tissu.

Par contre, si vous cousez un « blanc », un test de couture, un point très large sera très adapté.

si vous cousez de la laine, un point plus large est également appréciable

je choisis pour le point avant généralement une longueur de point de 1.5 mm pour les tissus en coton, soie, … Pour les lainages, cela peut aller jusqu’à 2.5MM et pour mes tests de coutures, je prends le point le plus long !

bon été à tous !

ps : normalement, j’aurai du vous montrer mon jupon qui se noue … mais comme ce n’est une réussite … il sera transformé !

Mon tailleur :deuxiéme partie, la jupe « tricherie »

il y a quelques temps, je vous avais présenté mon gilet, taillé dans une chute de costume d’homme. Et comme j’ai une folle envie d’un ensemble avec ce tissu … il me fallait une jupe !

seulement voilà, pas assez de tissu pour faire une jupe longue droite. donc, je vous propose une astuce ou une « tricherie » pour néanmoins réussir à faire une jupe longue droite quand on n’a pas assez de tissu.

j’avoue avoir eu un peu de mal avec cette jupe. Elle ne comporte aucune difficulté technique, mais le patron que j’ai utilisé est un patron sur mesure que j’avais réalisé il y a deux à trois ans et depuis … j’ai changé de format ! moins de taille mais autant de hanches …. aprés m’être un peu battue avec le tissu et les coutures, voici ce que cela donne.

IMG_1098je commence par rechercher dans mes trésors un tissu qui ira parfaitement avec mon idée de jupe longue. J’ai pris ici un morceau de tissu noir ressemblant à du gros grain

je prépare un devant de jupe avec ce tissu que j’orne d’un ruban noir à paillettes

IMG_1099je prépare le dos de la jupe avec mon tissu gris et le restant me sert à préparer deux pans qui iront sur le devant, comme ceci

IMG_1100il ne faut surtout pas oublier de réaliser les pinces, comme indiqué sur le patron de base, même pour ces petites piéces, sinon le tissu ne « tombera »pas bien.

et une fois le tout assemblé, avec une parmenture intérieure faite dans la doublure de mon gilet …..

IMG_1107me voici avec une jupe droite, longue, comme ouverte sur le devant laissant apparaitre une autre jupe …. une jupe « trompe l’oeil » !

et pour le plaisir, avec le gilet

IMG_1109original, non ???

maintenant que j’ai oeuvré pour une tenue d’automne, je m’attéle à un autre projet : un jupon d’été en voile de soie …. mais un jupon qui se noue !

Astuce ….. remplacer un dévidoir professionnel par …..

Image… une ventouse !

il me manquait des petites bobines de fil blanc …. pas grave, j’ai une grosse bobine, mais qui ne rentre pas dans le dévidoir de la machine à coudre !

mon astuce, poser une ventouse sur la table et mettre la bobine dessus !

cela manque d’élégance, certes, mais cela m’a bien dépanné. (cela a aussi eu le mérite de faire rire toute la famille …)