« The North remembers »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

voilà, pendant que ma machine à coudre se refait une beauté chez mon réparateur, je me lance dans la confection du manteau elfique de ma fiche Grande Puce. et à partir d’une couverture polaire réversible, je lui ai taillé la forme du manteau et j’ai brodé le loup de la famille Stark et à l’intérieur pour cacher l’inverse de la broderie, j’ai brodé un autre morceau de tissu … alors, votre avis … est ce assez « Games of Thrones » ?

Publicités

La « petite » liste de mes projets ….

il y a bien longtemps que je n’ai pas rédigé ma petite liste de tout ce que j’ai en cours … pourtant, j’aime bien réaliser cet exercice qui me permet de faire un point sur ma folie créatrice !!!!

 

donc ….

1/ je dois terminer un sac pour le Noel de ma belle sœur … oui, je m’y prends de bonne heure, mais j’ai tellement de projets … Ce sac est réalisé à partir de mon patron de sac en forme d’enveloppe. Il est fait à partir d’un « pantajupe » en laine et coton, dans des tons de orange et rouge

2/ je dois penser à l’anniversaire de Grande Puce !!! 17 ans bientôt, totalement fan de la série « games of thrones » (souvenez vous , je lui avais fait la copie d’une robe de Dyaneris du Typhon) …. et donc, en tombant par hasard sur le blog ….

https://diabolikemensage.wordpress.com/2013/11/14/patron-manteau-elfique-version-pdf/

j’ai vu qu’il y avait un patron format pdf d’un manteau elfique avec une grande capuche, taille 36 (attention, il faut rajouter les marges de coutures) …. voilà qui m’inspire …. donc une couverture polaire réversible (merci Nadége) + patron manteau elfique + « games of thrones » …. donc je vais faire un manteau pour grande puce, sans la capuche, mais avec une broderie dans le dos, celle de la famille Stark ! (je pense que les amateurs de la série voudront voir le résultat final !!!)

pour réaliser la broderie, j’imprime le dessin du loup, symbole de la famille Stark. Je prends de la toile à canevas vierge, je pose sur celle ci du papier carbone (le côté carbone étant sur la toile) puis le dessin que je repasse en appuyant assez fort avec un stylo de façon à marquer au carbone la toile à canevas. Puis , je pose ma toile sur mon tissu, je réalise ma broderie, je tire tous les fils de la toile à canevas …. et voilà !

3/ un pantalon taille haute pour Grande Puce …. mon amie Nadège m’a donné un pantalon taille haute pour grande puce, mais … il ne « tombe pas bien » donc, je vais en faire la copie, arranger ce qui « cloche » et lui faire SON pantalon taille haute sur mesure ….. bon, avant, il me faudra faire un « blanc », des essais … pour que tout aille parfaitement .. bref, un peu de boulot en perspective …

4/ Une chemise croisée pour moi … j’ai eu un joli cadeau .. un coupon de soie dans les verts chinés …. et comme le tissu est transparent, je me suis dit que j’en ferai bien une chemise croisée assez floue …. à porter été comme hiver en association ou non avec un T Shirt, un pull col roulé …

5/ une robe et sur robe pour la Saint Sylvester ou toute autre soirée de fête.

Je suis tombée en admiration devant un tissu de couleur mauve, en coton et je l’ai tout de suite imaginé en robe du soir avec une surjupe asymétrique … à suivre !

6/ et mon manteau alors !!!

oui, je n’ai pas oublié mon manteau …. j’ai envie d’une réplique du manteau porté par l’héroïne du film « pénélope » et donc il faut que j ‘achète le patron burda 6800, les tissus .. mais pas la doublure, je l’ai déjà !

7/ ma robe 1880 …

et oui , j’ai aussi ce projet de me réaliser à nouveau une robe ancienne mais, car il y a un gros « mais » ; plus je travaille ce projet, plus j’ai envie que ce soit un « vrai » vêtement historique. Donc , je passe du temps à rechercher comment les vêtements étaient montés, avec quelle tournure ces robes étaient portées, quels sous vêtements sont associés, comment sont réalisés les chapeaux ….

 

bref, un peu de couture, beaucoup de fantaisie,  …

 

 

 

 

cousu main et tricot !

et oui, pendant que je regarde cousu main, je tricote, je tricote, je tricote …. et je fais ….

20160122_185450des chaussons pour les petits petons de la taille naissance à 18 mois …. des babies, des bottines, des simili basket, des chaussons brodés, des chaussons « kimono » … bref, j’utilise mes restes de laine !

et je regarde cousu main …. ah les duffle coat gansés …. magnifiques ! mais réaliser cela en 5 heures seulement est de l’ordre de l’exploit.

que dire de la transformation d’un costume d’homme en vétemént pour femme …. un exercice de haut vol car non seulement, il y a la créativité, l’imagination, mais aussi la dextérité et la précision. j’ai adoré la création de la jeune femme aux cheveux rouge qui a fait une petite robe masculin féminin … une petite merveille.

bravo les couturiers, car pour des amateurs, même éclairés, c’est sublime !

Coup de coeur … la tapisserie de Bayeux

TAP6D’une longueur totale de 70 m, cette superbe tapisserie de Bayeux, dite aussi de la reine Mathilde, est un vrai morceau de bravoure pour les brodeuses !
Réalisée au XI éme siécle, elle dépeint la conquête du royaume d’Angleterre par le seul homme qui a réussit là où tous les autres ont échoué : Guillaume, « William » pour nos amis anglais.
TAP5
Probablement réalisée dans le sud de l’Angleterre, cette pièce exceptionnelle est improprement baptisée « tapisserie ».
TAP4
c’est une broderie car les fils ne sont pas tissés pour réaliser un motif, mais rajoutés par dessus une toile pour créer couleurs, formes et mouvements
22 années ont été nécessaires à sa réalisation, on dénombre la présence de plus de 500 animaux ….
Le demi frére de Guillaume avait fait cette commande pour montrer la puissance de son frêre, sa gloire lors de la bataille d’Hasting. Témoignage extraordinaire, cette immense pièce montre vêtements, chateaux, navires, armures et est une source iconographique pour les chercheurs et historiens.
TAP2
Malheureusement, cette merveilleuse tapisserie, une réelle oeuvre de propagande à la gloire de Guillaume destinée à être exposée à la cathédrale de Bayeux pour les fidéles analphabêtes, n’est plus complête de nos jours. En effet, à la révolution, elle servit de bâches pour des chariots de commerce. Un des habitants de Bayeux s’est rendu compte de cela et l’a récupérée et préservée. Il manquera toujours la fin de l’histoire de la broderie de la reine Mathilde … le couronnement de Guillaume.
à voir, à revoir, à admirer …..
et pour ceux et celles qui tomberaient amoureux de cette oeuvre, on trouve dans le commerce des reproductions à broder

Mon coup de coeur …. « Les Brodeuses »

Image

Deux femmes, deux douleurs, une même passion. Une trés belle histoire de deux destins croisés autour d’un même amour pour un art tellement délicat : la broderie

Image j’ai été fascinée par ce film qui, au delà de ces destins de femmes, présente des oeuvres d’une grande légéreté, d’une magnificence exceptionnelle. Les broderies sont mises en valeur par une photographie parfaite. A voir entre copines avec un paquet de mouchoirs !