Mes monstres « rogaton »

rogaton

quand on tricote, on se retrouve toujours à la tête de petits bouts de laine dont on ne sait que faire …. et on stocke, on stocke, …. et c’est ainsi qu’une amie m’a offert tous ces petits restes en me disant « tu en feras bien quelque chose ». Alors j’ai commencé par tricoter des petits chats et puis, j’ai eu envie de tricoter des trucs un peu plus … décalés ! j’ai donc fait ces petits monstres tout doux, remplis de chutes de tissus. Pour réaliser ces monstres, monter 4 fois 10 mailles, pour les pattes, monter 30 à 40 mailles pour le corps. Et laisser faire votre imagination, couleurs, longueurs des pattes, ….. c’est comme vous voulez. L’essentiel est de créer un œil en broderie pour donner un visage à votre monstre. Succès garanti auprès des petits !!!

je vais proposer mes petits monstres au marché de noël, …. Venez les retrouver les 7 8 9 décembre au marché de Noël de Rumilly

 

Publicités

un sac en chutes de wax

sac waxquand on fait de la couture, on se retrouve toujours avec une montagne de chutes de tissus que l’on garde .. au cas où …. et à force de garder les chutes et les petits bouts se pose inévitablement la question : mais que puis je en faire ??

et bien, j’en ai fait un sac !

j’ai sorti tous mes petits sacs de chutes, j’ai trié, j’ai fouiné … et j’ai ressorti mes petits bouts de wax. J’ai coupé des carrés de 4 cm sur 4 et d’autres 6 sur six que j’ai associé à la machine. J’ai dessiné la forme de base du sac, en arrondi sur du papier journal qui m’a servi de patron pour le dos, le devant, le rabat du sac. Dans un autre tissu, j’ai coupé une bande de 6 cm de large et de la longueur du coté de mon patron et j’ai découpé une autre bande pour réaliser la bandoulière de 1 mètre sur 10 cm.

j’ai coupé ensuite mon assemblage grâce à mon patron de base, j’ai réalisé mon montage .. et voilà un petit sac très tendance car le wax est à la mode en ce moment et qui m’a permis de recycler toutes mes chutes … enfin, celles de wax …

de la couture dans le jardin

20170614_183622

voici une vue de mon jardin, avec des jardinières faites en palettes recyclées (cela va plaire à Sylvie de Nogent !). Je me suis amusée à utiliser mes chutes de tissus en drapeaux pour mon jardin. J’ai coupé des triangles de 15CM*20CM, couture comprise. J’ai pris du biais et après avoir cousu mes triangles sur deux coutures, les avoir retourné et repassé, j’ai procédé à l’assemblage. J’ai laissé 30 cm de part et d’autre de biais pour attacher mes drapeaux, j’ai laissé un espace de 5cm entre chaque … un petit tour de machine à coudre … ZOU des drapeaux pour le jardin !

et maintenant mes tomates et salades vont grandir sous « mes » couleurs !

 

du cuir … encore … mais pas que

sac pochettej’ai dessiné un autre modèle de sac « enveloppe » avec un rabat asymétrique. Le principe est un grand rectangle avec deux rabats latéraux pour réaliser l’épaisseur du sac. Je vais réaliser 3 ou 4 sacs de ce modèle et puis, comme mon stock de cuir s’épuise, je réaliserai ensuite des sacs en toile de jute avec des incrustation de petits bouts de cuir très colorés. Et quand je n’aurai plus de toile de jute, je ferai autre chose ! d’ailleurs en parlant de faire « autre chose », j’ai commencé à utilisé le film hydrosoluble pour associer mes petits bouts de tissus, mes chutes et faire des trousses en tissus recyclés, très « tissus et recup » !

mes prochains projets …. mes sacs en toile de jute, mes trousses en chutes de tissus et aussi, replonger dans le « diable de petit livre » pour réaliser un robe sur mesure façon 1900 en premier lieu pour une poupée, puis pour moi, ensuite me faire une robe en wax, une autre en tissu provençal …. et aussi tester un autre modèle de corset …. des projets, des projets, des projets ….

 

Mes sacs besaces

depuis quelques temps, je n’ai pas été trés active à vous montrer mes réalisations .. et c’est normal ! j’ai dessiné des sacs besaces, j’ai fait des prototypes, repris mon carton à dessin, refait des tests et … c’est bon, j’ai mon patron !

je suis ravie de vous présenter mes tous derniers sacs, des sacs besaces où l’on peut ranger des dossiers 21*29.7 sans risquer de claquer les coutures, où on peut glisser une tablette sans risque et ranger les clés de voiture sans les perdre !

sous le rabat de mes sacs se cachent une à deux poches posées sur la face avant du sac et à l’intérieur, il y en a deux autres pour ranger nos « affaires de filles ». Je me suis amusée à rendre le rabat asymétrique (angle droit d’un côté et arrondi de l’autre) et à créer un cercle évidé dans le rabat qui permet de voir le tissu utilisé pour les poches de la face avant.

je vais en coudre encore quelques uns pour un prochain marché artisan. Je sais déjà qu’il y aura un sac avec une vieille chemise imprimée d’un dragon, un autre avec des poissons, … que des tissus de récupération et beaucoup de vieux pantalons de jeans recyclés !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

des chaussons « chat »

Petit Loup me voyant tricoter des chaussons de bébé m’a demandé des chaussons similaires brodés … taille 39 !!

ce qui fut demandé … fut fait !

pour tricoter ces « petits » chaussons, prenez une grosse laine 4 ou 5 et monter 36 mailles que vous tricotez en point mousse pendant 6/7 cm. Vous avez fait la tige du chausson. Laissez les 12 mailles de part et d’autre en attente et tricotez au point mousse le dessus du chausson de la longueur bas de cheville / bout du pied, puis reprenez les 12 mailles en attente, relevez 15 mailles de chaque coté du dessus du chausson et les douze mailles centrales et continuez en point mousse sur 6 allers retours, puis un rang sur deux, retrécissez le centre en tricotant ensemble les deux mailles centrales deux à deux, vous formez la semelle. Lorsque le chausson est assez long, on arrete le tricot, on brode une tête de chat et avec un crochet, on crée les oreilles …. sympa, non ??

et pour éviter que cela ne glisse dans les escaliers, on pose sur la semelle soit de la peinture  pour tissus en forme de vagues, soit des vagues de colle blanche liquide (mais il faut quand même être prudent !)

IMG_1292

mon tapis en soie

j’avais des chutes de soie, des fleurs asiatiques, des fonds bleus …. et j’ai besoin d’un tapis ! j’ai donc assemblé en patchwork mes chutes, j’ai fait un tour dans les bleus et les rouges pour souligner les tissus, j’ai appliqué le dessus de mon tapis sur du molleton et un tissu de dessous et j’ai surpiqué quelques fleurs pour donner du relief (le tout à la main, bien sûr)

tapis