Une autre idée pour des cravates

capture

Les cravates … j’adore cela !!! j’en ai fait des sacs, un gilet, des jupes …. et puis j’ai eu envie de les détourner tout en gardant leur usage premier : être autour de notre cou. Je prends deux cravates, un tissu de fond, pour la doublure de la polaire et voilà ! je suis en train de créer des écharpes-cravates chaudes et élégantes. Le plus drôle est que certaines cravates sont moches … mais moches … à un point que l’on peut se demander à quel moment elles ont pu être à la mode. Et bizarrement, associées avec une autre cravate et un tissu de fond, elles deviennent chics ! (regardez donc la cravate fleurie de droite ….). Ce qui m’amuse encore plus dans cette création  est d’utiliser des tissus de fonds en provenance d’autres vêtements et de linge de lit. Le fond de la cravate de droite est une ancienne taie d’oreiller, au milieu, c’est un ancien jeans et à gauche la chute d’un sarouel en wax. Que pensez vous de mes écharpes-cravates ??

Publicités

Ma « vraie » jupe en cravates

bonjour à tous !!!

 

je suis très très fière de vous montrer aujourd’hui ma « vraie » jupe en cravates !!!

souvenez vous, j’avais fait un prototype que j’ai porté à la braderie des commerçants

cravates jupe

cette jupe avait plusieurs défauts. J’avais ouvert les cravates, mais pas retiré la doublure des grandes pointes … cela baillait, ni entoilé les cravates …. cela godaille un peu … et réalisé une ceinture avec d’autres cravates … pas confortable … bref, un prototype c’est fait pour montrer ce qui ne va pas et ce qui va pour améliorer l’idée et la réalisation. Et pour améliorer … j’ai amélioré !

j’ai entoilé chaque cravate, tout surjeté (mais pas avec ma machine, elle fait un tour chez le « docteur »), j’ai retaillé le haut de chaque cravates pour que les 18 cravates assemblées aient la mesure de mon tour de taille, j’ai totalement doublé la jupe pour que l’on ne voit pas les coutures … et en plus c’est une « jupe qui tourne » !!!!

alors, ma super jupe en cravates … top ou pas ?????

 

et si vous voulez la voir en « vrai », rendez vous au marché de Noêl de Rumilly les 7 8 9 décembre ….. je la porterai, promis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

une jupe ou des cravates ????

cravates jupe.PNG

Ma créativité n’a qu’une seule limite …. celle de mon imagination ! après les sacs en cravates, après le tapis en cravates, voici ma jupe cravate … ou plutôt un prototype fait de 16 cravates ouvertes dont j’ai retiré le corps. Après les avoir surjetées et assemblées, j’ai fait une ceinture dans les chutes et posé une doublure. Une seconde version est en court …… si ce n’est pas de la récup’ çà, je ne sais pas ce que c’est !

en toute élégance ….

souvenez vous, j’ai utilisé 11 cravates pour me réaliser un gilet. J’avais cousu l’une à coté de l’autre  deux fois 5 cravates pour les deux pans de devant et j’ai croisé les cravates assemblées dans le dos pour les coudre sur les côtés. je n’étais pas satisfaite de cet assemblage (image de droite). je trouvais le résultat lourd, massif et sans élégance. Donc, j’ai décousu l’assemblage jusqu’aux épaules, j’ai tissé les cravates et j’ai recousu les pans sur les côtés. Le résultat est plus souple, plus flatteur, plus léger (image de gauche). Même si je n’aime pas recommencer un travail terminé, j’avoue que le résultat est beaucoup plus joli que le projet initial.

 

11 cravates

j’adore les vide grenier … et je tombe sur un sac en plastique contenant plusieurs cravates que j’achète pour 1.5 euros.

j’ai une folle envie de me faire une jupe avec toutes ces cravates, mais je n’en n’ai pas assez … alors, je me fabrique …. un gilet !

j’ai utilisé 11 cravates. J’ai commencé par coudre bord à bord 5 cravates, puis une autre série de 5 cravates. J’ai posé l’attache ancienne en utilisant le « petit bout » d’une autre cravate. Puis, j’ai croisé dans le dos les deux séries de 5 cravates. J’ai fixé d’abord avec des épingles le haut et le bas des cravates du dos, puis j’ai plaqué les extrémités des cravates sur le devant du gilet et j’ai fixé avec des épingles. J’ai créé de la même façon les pinces de poitrine. Puis, j’ai cousu les pinces de poitrine à la machine et fixé à la main, pour que les points soient invisibles les côtés du gilet et le croisement du dos.

je porte ce gilet aujourd’hui et j’ai toutes les réactions … cela va de « génial » à « euh ….. j’aime pas » ! en tous cas, cela ne laisse pas indifférent !

 

 

 

 

 

 

des sacs en cravates

IMG_1236J’ai déjà présenté des sacs et des pochettes faits à partir de cravates. Et comme mon stock de cravates est conséquent, j’en fait d’autres en prévision du marché de Noël ! six cravates sont nécéssaires pour réaliser ces pochettes profondes et pour avoir un rabat élégant, je pose un biais ou un ruban et je couds un lourd bouton ou le petit côté de la cravate avec un bouton en rapport avec la couleur dominante de la pochette. Je pense les proposer à dix euros, cela vous parait il raisonnable ?

 

 

Un sac pour l’ordinateur de Grande Puce …. en cravates !

IMG_0917

ceci est la protection de l’ordinateur de grande puce …. c’est une enveloppe molletonnée, mais ce n’est pas pratique pour le transport … et si faisait une sacoche sur mesure … en cravates bien sûr !

IMG_0918il ne me reste que des cravates rayées … qu’à cela ne tienne !

on les assemble, on joue avec les pointes des cravates, on s’amuse à faire un rabat, on rajoute un ruban bleu pour les finitions de l’ouverture du sac … et la touche trés « mode » un noeud papillon tout droit sorti des années 60 ….

IMG_0923j’avoue apprécier les courbes, les mélanges de couleur, l’impression trés graphique que cela donne

IMG_0922même ficelle admire …….

IMG_0934et voici donc le sac à ordinateur de grande puce …. il va faire des jalouses !