Taille haute !

taille haute

Une de mes amies couturière, créateur et particulièrement douée pour tous les arts textiles a donné à ma Grande Puce un pantalon taille haute, assez court, bas de jambe évasé. Grande Puce a adoré l’idée du pantalon taille haute mais préférait un pantalon long, étroit. J’ai donc modifié sur elle le pantalon initial, que j’ai décousu et puis … j’ai créé un premier patron papier. j’ai créé un « blanc » que Grande Puce a essayé, modifié le blanc, décousu, refait un patron papier, refait un blanc, … Bref au bout de 4 patrons papiers et « blancs », j’ai fini par réaliser LE PANTALON !!!

pour le réaliser, j’ai utilisé un coupon de tissu en coton marron (il faut compter une longueur et demi de jambe pour avoir la longueur du coupon), des dentelles marrons que j’ai cousu le long des deux jambes et une fermeture éclair invisible. Mais il y a un petit plus ….. j’ai caché la couture intérieure des bas de pantalon par la couture de mes chutes de dentelles !

j’aime beaucoup cette réalisation, je trouve que ce pantalon a un petit côté toréador, pas vous ?

Publicités

astuce ! recycler les dentelles

nous avons toutes dans nos tiroirs, nos commodes, nos cartons … des dentelles anciennes, des napperons, des petites merveilles de fils créées par des grands mères, des anciennes de la famille …. et nous n’en faisons rien … parce que le temps a usé le tissu, parce que un petit bout de la dentelle se fragilise, parce que le napperon est taché par le temps ….

et bien, je vous propose de ressortir tout cela et d’utiliser vos trésors en faisant une parure complète de draps de lit : drap plat, drap housse, traversin et oreillers.

prenez les mesures de votre matelas, par exemple 190 cm de long *140 de large*24 cm de hauteur.

pour réaliser le drap housse vous aurez besoin d’un tissu de 270 cm de long, soit la longueur du matelas + deux fois l’épaisseur + le retour, et de 220 de large, soit la largeur du matelas + deux fois l’épaisseur + le retour. Prélever à chaque coin un carré correspondant à une épaisseur de matelas et un retour, soit dans mon exemple 24+15 cm donc un carré de 39 par 39. Après avoir surfilé les bords de votre pièce, cousez les angles coupés à 1 cm, vous avez formé les coins du drap housse. Posez ensuite un élastique pour resserrer les coins et faites un ourlet tout autour de votre pièce.

pour le drap plat, prenez les mêmes dimensions de base que pour le drap housse et après avoir fait les ourlets, ornez comme vous le souhaitez le haut du drap. Appliquez dentelles, napperons, …. et surtout, n’hésitez pas à ne coudre que les parties des tissus qui vous conviennent ! n’hésitez pas à tailler, reprendre, couper … c’est votre création, vous en faites ce que vous voulez. l’essentiel est de mettre en valeur tout ce qui dormait dans vos tiroirs !

Pour le traversin, prenez la largeur de votre lit, 140 cm et rajouter pour avoir un parfait tombé de la housse 30 cm de chaque coté, soit 200cm de long. Pour la largeur, mesurez le tour de votre traversin et rajouter 8cm, couture comprise. Ornez les extrémités de votre rectangle et cousez votre housse avec une couture à l’anglaise, terminez en réalisant les ourlets.

Pour les oreillers, prenez la dimension de vos oreillers. Coupez deux rectangles de tissu comprenant deux fois et demi  la longueur d’un oreiller et une fois la largeur, rajoutez un cm pour les marges de couture. Cousez les dentelles et assemblez votre oreiller.

20161203_173141

et côté budget me direz vous, combien cela coute il ??

il existe des draps vendus au mètre en 250 de large pour moins de 10 euros le mètre. votre parure complète vous coutera environ 80 euros. Mais pour avoir le plaisir de ressortir nos vieilles dentelles, je ne trouve pas cela si cher, et vous ?

un autre sac …. encore !

20161123_200516oui, encore, … mais au crochet !!

oui, cela me prend de temps à autres de reprendre mon crochet, mais je suis loin, très loin de réaliser les merveilles de finesse et de légèreté de mon arrière grand mère ….

j’ai eu envie d’un sac bandoulière carré simplement par ce que j’ai déniché un petit et très ancien porte monnaie de perles (il provient d’une grand mére de mon pére … )

le sac en crochet est totalement doublé ou, plus exactement, j’ai fait une grande poche réversible (on voit d’ailleurs le fond de la couleur du tissu par transparence). La poche principale est zippée et à l’intérieur, deux grandes poches avec fermeture éclair.

j’aime bien l’idée d’associer ce petit porte monnaie ancien et ce sac en crochet, et vous ?

 

 

Mon pantalon de « grand-mère »

mon jupon long étant terminé et comme il me reste du tissu crêpe … et si je faisais un pantalon façon « grand mère » avec de la dentelle ? je ressors le patron du pantalon de base, trouvé sur le site « la bobine », et c’est parti

Imagej’adore ce patron ! il est d’une simplicité déconcertante et s’adapte parfaitement pour réaliser des pantalons, des shorts, des bermudas ….

Imageje vais l’associer avec de la dentelle mécanique et aussi traditionnelle, dentelles qui dorment dans mes trésors … plus pour longtemps !

Imageune fois les deux parties du pantalon coupées et les fils arrétés, je place mes épingles pour assembler l’avant et l’arriére du pantalon

Image

je prépare ensuite la couture des deux jambes en positionnant deux épingles au niveau de l’entrejambe

Imagevoici le pantalon de base terminé !

Imageje replie ensuite la ceinture pour y glisser un élastique. je replie une première fois de 2 cm, pour la marge de couture puis de 5 cm pour y glisser un élastique.

Pour réaliser le haut du pantalon sans avoir à poser une kyrielle d’épingles, je réalise un premier marquage, puis un second une quinzaine de cm plus loin.

Imageil ne me reste qu’à tendre un tout petit peu le tissu pour que naturellement celui ci se place à la bonne mesure, il ne me reste qu’à poser une épingle.

Imageune fois les mesures prises, je pose une épingle dans le sens contraire des autres, pour me rappeler de laisser une ouverture pour passer l’élastique.

Imagej’accroche en deux endroits l’élastique à l’épingle à nourrice avant de l’insérer dans le haut du pantalon monté.

Imagej’ai cousu les deux extrémités de l’élastique, cousu le passage, et fait une couture au milieu de la ceinture aprés avoir réparti l’élastique afin que ce dernier ne se replie pas sur lui même au fil du temps

Imageje pose la dentelle

Imageet à 10 cm du bas du pantalon, je pose un élastique de la longueur d’un tour de mollet.

Imagevoici le pantalon de « grand-mère » terminé !

Imageavec un jupon noir (non, celui là, je ne l’ai pas réalisé, je l’ai juste teint)

Imageou bien encore avec mon jupon long.

et si je le portais simplement avec une grande tunique ? bref, toutes les fantaisies sont possibles !

 

 

 

Vieilles dentelles en pagaille

Image

dans un coin de ma « boite à trésors » (le dressing familial encombré de tous mes tissus), j’ai stocké pendant des années des morceaux de dentelles anciennes et modernes sans savoir quoi en faire mais avec l’envie d’en faire quelque chose et puis …. une amie m’a donné une bande de tissu en coton large de 25 cm et long de plus de 6M … et si je cousais mes dentelles, puis transformais cette grande bande en tunique romantique …

sitôt dit …

Image

 

quelques heures plus tard (faut être patient …) je prends la longueur totale de la bande et je décide (en fonction du patron que je vais utiliser) de découper en 6 bandes, 3 pour le devant et 3 pour le dos et j’assemble les bandes selon la technique de la couture  l’anglaise (plus long mais trés nette)Image

 

 

une fois cela fait, je recherche quel tissu pourrait me convenir pour des manchettes. Je peux soit récupérer des poignets existants issus des chutes d’une précédente « chemise de Nadége », soit utiliser une toute petite chute d’un tissu brodé (j’ai pris cette solution car je trouve le tissu un peu plus romantique que les manchettes)

Image

 

et je découvre un petit souci … mon patron de base n’a pas de manches longues, comment faire pour calculer au mieux un patron de manches …. j’ai fait au plus simple en modifiant le patron du dos et du devant et en décidant de faire deux manches rectangulaires

Image

 

ensuite, je travaille le dos et le devant avec mon patron, je fais les pinces comme indiqué sur mon modéleImage 

 

 

mais je fais les pinces comme j’ai fait les coutures … en les cachant ! donc je marque sur l’endroit du tissu les pinces de coté, je les couds sur l’endroit et je reprends la couture sur l’envers. Si cela parait un peu superflu pour les pinces de coté, cela prend son sens sur les pinces de poitrine.

Image

pour avoir un col net, je pose une parmentureImage

j’avais envie que cette tunique longue ai de chaque côté un arrondi, un peu comme les chemises de « grand pére. Mon seul probléme … comment faire l’arrondi ………Image

et ça marche !

Image

 

pour les manches, je m’amuse à associer dentelle, broderie anglaise et le reste de tissu romantique

Image

 

bon, « yapluka » monter tout cela et un peu plus tard ……

 

Image

 

Image