D’un 42 à un 6 ans.

voici un titre d’article bizarre .. et pourtant !!!

il était une fois, une « vieille » amie, Samantha, heureuse jeune maman (et à nouveau future maman) qui adore une chemise d’été manche longue à carreaux .. mais, mais, …. elle devient étroite. Donc Samantha me demande si je peux transformer sa chemise en robe pour sa fille, taille 6 ans !

mais oui, bien sur !

j’ai enlevé les manches longues, j’ai posé un col sous le premier col pour le refermer en utilisant le tissu des manches (je me suis même amusée à mettre des boutons en forme d’étoiles pour la petite star de six ans !). Avec ce qui restait de tissu, j’ai créé un petit volant que j’ai posé autour des emmanchures.

et voilà le résultat !

Mon prochain défi sera de faire plaisir en donnant une seconde vie à une petite robe noire, une veste en jean et une veste en simili cuir ….. à suivre !

 

Publicités

Un ensemble exotique

j’ai toujours été fascinée par ces boutiques qui présentent des tenues assorties superposées les unes aux autres … le pantalon, la robe, la sur robe, le gilet, le foulard … le tout dans des matières fluides, légères, avec des froufrous, des chichis de dentelles … cela donne un rien de suranné, un côté « David Hamilton est de retour » (les quarantenaires et cinquantenaires comprendront …). Bref, il y a longtemps que l’idée me trotte dans la tête de créer aussi ce type d’association de vêtement pour créer un ensemble décalé, un rien exotique.

bon, « yapluka » me lancer !

première étape, trouver le bon patron de base pour créer la robe et la sur robe

 

et comme souvent lorsque j’adapte en fonction de mes envies un patron de robe, je reprends celui ci qui m’a servi tant de fois, mais rarement comme il est écrit !

et c’est à partir du patron mac call 6102 que je me suis créé ….

ensemble

le pantalon en lin a été acheté 1 euro à la braderie de la Croix Rouge de Quiberon cet été. Il y avait encore son étiquette dessus …. la robe aux motifs de roue japonaise a été faite en copiant fidèlement le patron mac call. Mais pas du tout la sur robe !!!!!

j’ai modifié le col, la largeur du bas, j’ai coupé en deux le pan du devant pour créer une couture en arrondi me permettant d’insérer une poche, j’ai coupé le bas en forme de vague pour avoir les côtés plus longs que le dos et le devant …

mais avec quel tissu ai je donc fait la sur robe ??

mais avec des chemises d’homme, blanches, manches longues ! il en a fallu 4 pour réaliser le vêtement !

j’ai ouvert toutes les coutures, récupéré le maximum de tissu que je pouvais récupérer et j’ai associé les morceaux, comme un patchwork sans tenir compte du droit fil pour que le vêtement puisse bouger dans le temps au fil des lavages.

 

auriez vous reconnu les chemises si je ne l’avais pas dit ??

 

 

 

de chemise en chemise

20160318_175909 20160319_162521voici mes deux derniéres réalisations !!! mes chemises (et encore, il ya plein d’autres choses en préparation .. un short, des robes, d’autres chemises …..)

cela ne se voit pas ainsi, mais c’est le même patron de base !

pour la chemise rose, j’ai réalisé des manches trois quart et j’ai terminé le col avec un ruban. J’ai utilisé un tissus rose crêpe (cela ne se repasse pas ….) et une chute de tissu gris aux motifs japonisants qui m’a servi à faire un col, un sous col, le bas des manchettes, les empiécements d’épaule mais aussi … un petit bout de la sous patte de boutonnage (là où sont cousus les boutons), je trouve cela assez coquet de laisser deviner un tissu diférent. mon astuce, comme ce tissu gris s’éffiloche, a été de tout entoiler avant la couture

pour la chemise à col officier, j’ai rallongé les pans pour lui donner un look un peu plus « veste ». je n’ai pas fait de manchettes ni de col et le dessous de col est une chute d’échantillon de tissu d’ameublement ……Les parmentures intérieures sont beige pour trancher avec le tissu de base qui est un faux uni sur fond rouge avec de tous petits cercles bleus et jaunes. Pour finir, j’ai posé une martingale à nouer dans le dos. Cette chemise est 100% coton.

alors, que pensez vous de ma déclinaison de chemises ??

Astuce : raccourcir une ceinture de gabardine

IMG_0671Mais pourquoi les fabriquants de vêtements font des ceintures si longues …. c’est la bonne question que se pose une collégue qui s’habille en 36 et qui pourrait faire trois fois le tour de sa taille avec sa ceinture …. il faut donc la raccourcir, mais comment ???

elle est retenue sur les côtés par des boutons, et elle a une pointe trés travaillée. une seule solution, la couper et la recoudre

IMG_0672ce que je fais juste à côté de la patte de boutonnage de côté.

IMG_0673je faufile chaque extrémité

IMG_0674je recouds et pose deux coutures de côtés pour plus de solidité

et voilà

IMG_0675quinze minutes ont suffit

Je refais une ombrelle

IMG_0356j’ai acheté cette ombrelle cet été et elle est restée dans notre salon en attendant que je lui donne une seconde jeunesse. J’aime bien la toile de coton qui la recouvre et je pensais qu’en la lavant un peu, elle retrouverait sa superbe. hélas, elle n’a pas résistée ….

les presque 100 ans de la demoiselle ont été fatals ….

IMG_0357elle a un arrondi parfait que je vais devoir refaire. J’apprécie la petite courbe entre chaque baleine

IMG_0358et aussi le cordon de coton sur son manche

IMG_0359si j’ai acheté cette ombrelle défraichie, c’est uniquement en raison de son manche de bois travaillé et clouté. Il tient bien dans la main et il me fais penser à un morceau de branche tourmenté

IMG_0360avant de faire qui que ce soit, j’observe la façon dont l’ombrelle a été faite avec tous ces petits détails tels que l’assemblage entre l’armature et la toile

IMG_0361ou bien le cercle de toile à la jonction des baleines. Je décide de garder tout ce qui peut l’être. les cercles à la croisée des baleines, les cercles de toiles ….

IMG_0362je dénoue avec précaution le cordon et je le pose dans un bain brulant avec

IMG_0363du savon de ménage que je rape !

IMG_0364cette forme de pagode en haut de l’ombrelle sera mon plus grand défi de couture à relever car la couture et la découpe des piéces doit être précise

IMG_0365je « déshabille » avec précaution l’ombrelle

IMG_0366je découvre alors, à ma grande surprise, que la base est faite d’un ressort (lequel a au fil des années accumulé des morceaux de paille et de terre !)

IMG_0367la base de l’ombrelle est constituée d’un cylindre en bois (je le préserve soigneusement !)

IMG_0368et je le nettoie

IMG_0369je préléve une « tranche » de l’ombrelle

IMG_0370je repasse le tissu

IMG_0371je le pose sur du papier kraft et je le fixe avec du papier collant

IMG_0372je marque une marge de 2cm autour du patron, sauf à la base du triangle où je trace le contour à 1 cm

IMG_0373j’enléve le tissu ancien et je coupe le patron

IMG_0375je choisis un tissu (assez cocardier, certes) aux motifs floraux

IMG_0376le chat approuve mon choix !

IMG_0377je préléve 8 morceaux de ce tissu en centrant bien les motifs

IMG_0379une fois les coupes faites, je couds envers contre envers avec une marge de 1 cm

IMG_0380je coupe la moitié de la marge de couture

IMG_0381je retourne les piéces et je couds à 1 cm pour créer une couture à l’anglaise

IMG_0382je procéde ainsi pour tous les morceaux

IMG_0385une fois cette tâche réalisée, je surfile le bas de l’ombrelle

IMG_0386je fais un ourlet de 1 cm

IMG_0387que je couds en le recouvrant d’une dentelle de calais (j’en ai acheté un sac complet pour 10 euros dans un vide grenier !)

IMG_0388je pose le bas en bois de l’ombrelle

IMG_0389je couds le bas des baleines au bas de l’ombrelle

IMG_0390et je fixe les armatures à la toile

IMG_0391c’est difficile, peu maniable, mais quel plaisir ensuite ….

IMG_0392et je pose le cordon de coton tout propre

IMG_0394et pour le plaisir des yeux

IMG_0397 IMG_0393 IMG_0396selon vous, ai je vraiment donné une seconde jeunesse à cette « demoiselle » ??