paresse d’hiver ???

mais non, même si je ne publie pas en ce moment, je ne paresse pas !

je tricote une écharpe wingspan, pour moi (dégradés de oranges avec une pointe de violine …), je prépare une chemise dans les mouchoirs de mon grand pére, et aussi je cherche des tissus (de récup bien sur) pour me créer un ensemble burda (le 6781) et comme je viens de revoir le film « pénélope » je rêve de m’offrir le patron mac call 6800 pour copier le manteau de l’héroïne …

donc, vous voyez, pleins de projets, d’envie et d’idées mais …. mais aussi de bricolage car nous refaisons totalement la chambre de petit loup : adieu moquette et peinture verte, bonjour parquet, peinture banche, grise et meubles repeints en noir !

donc, je suis bien très occupée, totalement hyperactive (cela ne change pas !) mais pas ou peu pour de la couture … cela reviendra, bientôt !

Publicités

Le comble de la couturiére ………………

Ma machine à coudre n’est jamais rangée … jamais ! elle est dans sa petite housse, dans un coin de la salle à manger, prête à bondir sur le premier petit bout de tissu qui passe. Bien sûr, si la machine n’est pas rangée, ses accessoires non plus : boites à fils, boites à boutons, ….

et le fait qu’elle soit de sortie en permanence fait que je m’autorise le droit de stocker juste à ses côtés les tisus que je compte travailler : les jeans à transformer, les ourlets des pantalons à faire, les projets des enfants …. (si jamais Grand Sachem faisait cela avec ses maquettes, je ne suis pas sûre de bien le supporter d’ailleurs, je le reconnais !)

hier, ayant pris un jour de congé, je me suis octroyé le plaisir de réaliser mon costume pour la poly manga et j’ai même commencé la coupe de celui de « petit lapin ». Toute une journée de bonheur dans les tissus, les fils, les ciseaux …. Quand, tout à coup, mes yeux se sont posés sur … deux pantalons m’appartenant dont la fermeture éclair a laché. Le premier pantalon devait être réparé courant aout et le second courant novembre. Oh, j’étais pleine de bonnes intentions !! j’avais achété les nouvelles fermetures éclair ! j’avais posé les pantalons bien en vue sur mon tas de « trucs à faire » !! mais voilà, …. ce n’est pas « drôle » de démonter une fermeture et de la reposer … ce n’est tellement pas drôle que d’habitude, je demande à ma maman de le faire lorsqu’elle vient nous rendre visite. Mais là, en décembre, elle a refusé ! pourtant, j’avais tout fait :  les « s’teplé » de post ado, les « oui, mais toi tu couds tellement mieux » de basse flaterie, sans oublier les immanquables  » maman, j’ai tellement besoin de toi ! ». Rien n’y fit !

et me voilà avec mes pantalons, mes fermetures éclair et aucune, mais vraiment aucune intention de le faire ….. bon, ne contrarions pas notre nature profonde …. J’ai une petite merciére qui fait de la retoucherie et qui me prendra 20 euros pour les deux fermetures !  Une couturiére qui fait travailler une couturiére … un comble !