Ma « vraie » jupe en cravates

bonjour à tous !!!

 

je suis très très fière de vous montrer aujourd’hui ma « vraie » jupe en cravates !!!

souvenez vous, j’avais fait un prototype que j’ai porté à la braderie des commerçants

cravates jupe

cette jupe avait plusieurs défauts. J’avais ouvert les cravates, mais pas retiré la doublure des grandes pointes … cela baillait, ni entoilé les cravates …. cela godaille un peu … et réalisé une ceinture avec d’autres cravates … pas confortable … bref, un prototype c’est fait pour montrer ce qui ne va pas et ce qui va pour améliorer l’idée et la réalisation. Et pour améliorer … j’ai amélioré !

j’ai entoilé chaque cravate, tout surjeté (mais pas avec ma machine, elle fait un tour chez le « docteur »), j’ai retaillé le haut de chaque cravates pour que les 18 cravates assemblées aient la mesure de mon tour de taille, j’ai totalement doublé la jupe pour que l’on ne voit pas les coutures … et en plus c’est une « jupe qui tourne » !!!!

alors, ma super jupe en cravates … top ou pas ?????

 

et si vous voulez la voir en « vrai », rendez vous au marché de Noêl de Rumilly les 7 8 9 décembre ….. je la porterai, promis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Mon nouveau sac multi usage

Je voulais me faire un sac « multi usage » qui puisse à la fois me servir de sac à main et de sac à ordinateur. Ainsi, lorsque je pars en train, en avion, je n’ai pas trois sacs à gérer : sac à main, ordinateur, valise. J’ai donc réalisé un patron de sac en mesurant mon ordinateur, plus 8 cm en haut et en bas et j’ai décidé de mettre un soufflet de 8 cm. L’extérieur du sac à dos est réalisé en voile de bateau et l’intérieur dans un tissu d’ameublement. J’ai fait une poche sur l’extérieur du sac et j’ai camouflé l’ouverture de la fermeture éclair par un petit rabat de deux cm. Il y a également une poche zippée sur le devant du sac, coupée en trapèze et deux poches intérieures plaquées. j’ai également posé une fermeture en haut du sac de telle sorte que même si l’attache du bas n’est pas mise, mes affaires à l’intérieur sont protégées. Naturellement, le sac est totalement matelassé pour protéger l’ordinateur.

j’ai posé en haut et en bas du sac, à 7 cm du bord des demi anneaux dans lesquels passent une bandoulière réglable des deux côtés. Je peux ainsi porter le sac aussi bien en bandoulière que sur le dos.

pour réaliser ce type de sac, j’ai donc utilisé :

  • 5 fermetures éclairs de récupération (une pour le rabat, une pour la poche avant, deux pour les poches intérieures, une pour la fermeture du haut du sac)
  • 3 mousquetons (deux pour le dos du sac, un pour le devant)
  • 5 demi anneaux
  • 2 anneaux de réglage de bretelles
  • des tissus de récupération
  • quelques morceaux de sangle pour poser les demi anneaux
  • et beaucoup de papier de brouillon pour dessiner la forme du sac et du rabat !

que pensez vous de mon nouveau sac ??

et avec tout ce que j’ai fait, il ne reste plus grand chose comme voile à coudre….. à peine de quoi me faire, peut être, un sac de voyage …à moins que je ne me serve d’un skaï imitation serpent que je viens d’avoir en cadeau …

 

 

A quatre mains

Notre grande Puce est revenue à la maison pour quelques jours de vacances …. studieuses ….Elle m’a fait part de son envie d’un sac à dos pouvant se porter aussi en bandoulière et pouvant contenir son ordinateur, un porte-vue, … le tout avec plein de poches !

nous avons commencé par mesurer l’ordinateur et avons rajouté 4 cm à ces mesures pour être certaines qu’il y ai assez de place.

Nous avons dessiné un trapéze dont le haut mesurait donc la largeur de l’ordinateur + 4 cm + marges de coutures et dont le bas mesurait la premiére mesure + 6cm. Nous avons « sacrifié » une robe en lin pour créer à partir de ce patron l’extérieur du sac et avons taillé dans un autre tissu l’intérieur du sac.

après avoir créé sur l’une des pièces intérieures une poche avec fermeture éclair et sur l’autre deux poches non fermées, nous avons coupé du matelassage que nous avons inséré entre les parties intérieures et extérieures.

il y a 6 anneaux sur le sac pour pouvoir le porter à l’aide de mousquetons en bandoulière et en sac à dos. Les anneaux sont positionnés de part et d’autre du sac en bas, sur le coté haut et en haut du rabat.

le rabat est un petit morceau de tissu chiné en vide grenier, et il se ferme au sac grâce à une grosse pression.

pour donner du volume au sac, une couture à été faite à angle droit de la couture basse, à 3 cm de part et d’autre.

voici donc un joli sac de cours pratique, léger, solide et parfait pour un ordinateur en raison de son matelassage.

Nous avons mis deux heures à réfléchir au patron de base en fonction des besoins émis par Grande Puce, et 6h à le réaliser (il y eu quelques soucis techniques en raison de l’épaisseur à certains endroits.)

le cout de ce sac ……

fermeture éclair : 0, comme je récupère tout ….

bouton pression : 0

tissu de lin : 0 , c’est une robe recyclée

mousquetons et anneaux : 0, les mousquetons dormaient dans mes boites à mercerie et les anneaux ont gentiment été offerts par une amie

tissu « oiseaux » : coupon à trois euros …

donc coût du sac : 3 euros !

et un grand moment de complicité avec ma Grande Puce, et çà, çà n’a pas de prix.

 

 

studio très cocon

souris.jpg

J’ai emménagé samedi notre Grande Puce dans son studio de future étudiante. Ce studio fait 19m2 et est très fonctionnel. Seulement, quand nous l’avons visité, le bureau était posé sur la gauche et le lit sur la droite ce qui donnait un aspect couloir et froid. J’ai modifié la disposition des meubles (surtout que Grand Puce a voulu prendre son piano et il fallait trouver de la place, donc le piano est sur le mur opposé au lit). Et j’ai surtout sorti ma machine à coudre et appliqué quelques astuces pour rendre son studio chaleureux.

Pour le lit / banquette, j’ai teint en noir un grand plaid à l’origine écru. J’ai fait des housses avec deux tissus jaune pour ses oreillers. J’ai tricoté un plaid en rangs raccourcis avec mes petits bouts de laine noirs, gris, blancs.

Pour la chaise de bureau, en plastique noir, j’ai ressorti de mes trésors de tissus un plaid vert.

enfin, le tapis gris à longue mèche …. Nous l’avons trouvé dans une déchetterie où il avait été jeté. Nous avons bien évidemment demandé la permission de le reprendre et les gestionnaires de la déchetterie ont même eu la gentillesse de le mettre dans la voiture. Une fois rentrées à la maison,  avec Grande Puce, nous avons étalé le tapis sur la terrasse. Nous l’avons nettoyé. Voici ma recette pour décrasser à fond un tapis (en synthétique) à  la provenance incertaine :

1/ verser deux ou trois seaux d’eau chaude sur le recto et le verso du tapis pour faire fondre les graisses éventuelles

2/ prendre un lave pont, de l’eau chaude avec du liquide vaisselle et frotter, frotter, frotter le recto et le verso

3/ rincer à grande eau

4/ frotter encore le tapis avec de la lessive, du jus de citron, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande (cela sert à la fois à désinfecter le tapis et aussi à le parfumer)

5/ rincer à grande eau, très chaude, jusqu’à ce que l’eau soit bien claire sans produits lessiviels et laisser sécher recto/verso (avec les fortes chaleurs, cela n’a pas été bien compliqué)

6/ aspirer le tapis

Notre Grande Puce est donc maintenant prête pour la rentrée !

il ne reste qu’à emménager notre Petit Lapin dans son nouveau chez lui. Et je pars avec ma machine à coudre!

 

 

Un grand sac de plage

 

sac jean plage

Les beaux jours reviennent et avec eux l’envie de farniente, de plage, de soleil ….. Et mon amie Bichette a une sœur qui ADORE les grands sacs de plage et la couleur bleue. Pour réaliser un grand sac de plage, j’ai dessiné sur du papier kraft un carré de 70*70 cm dans lequel j’ai prélevé deux carrés de 12*12 pour former le bas du sac. J’ai fait un patchwork avec des vieux morceaux de jeans en préservant les poches arrières pour réaliser les deux faces extérieures. J’ai utilisé un coupon de tissu provençal pour faire l’intérieur du sac et j’ai posé trois poches intérieures. J’ai posé les anses, réalisé une fermeture par des coulisses faites en ruban. Et voilà ! un joli sac prêt à servir.

 

Petite histoire de déchetterie ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il était une fois des arbres à tailler dans un jardin et donc des taillures de haie à apporter en déchetterie. Voici donc Froufrou et son mari, Grand Sachem en route pour y déposer les dits feuillages …. là, ils rencontrent un homme se débarrassant d’une table de jardin et de ses deux chaises « Les jetez vous parce qu’elles sont abimées ? » demande Froufrou. « pas du tout, répond l’homme, je n’en veux plus, c’est tout ». Et Froufrou demande si elle peut les prendre. L’homme dit « oui, bien sûr » …..

et ….après un peu de ponçage sur le bois et la ferronnerie, deux bombes de peinture métallisée violet, un fond de peinture grise, un fond de vernis incolore (bref pour 25 euros et de l’huile de coude…) voici le résultat ! des chaises et une table toutes grises, assez tristounes qui viennent de retrouver une seconde jeunesse !

et ma machine à coudre, alors !!!

oh mais je ne l’oublie pas, samedi, je fais une robe et sa surjupe .. à suivre donc !

 

 

Le sac de « Bijou »

non, il n’y a pas de faute dans le titre de mon article puisque Bijou est le surnom que j’ai donné à une de mes collègues (adorable, intelligente, …). Elle a la gentillesse d’apprécier mes créations et mes fantaisies. Depuis quelques temps, elle me disait « fais moi un sac .. fait moi un sac …. » alors juste pour elle, j’ai testé mon nouveau patron de sac en forme d’enveloppe et je lui ai même fait dans les chutes de cuir une pochette assortie. Ce patron comporte très peu de coutures cuir sur cuir car je pars d’un patron dont le principe est le pliage, comme un origami. J’ai totalement doublé le sac et la pochette et j’ai orné les bordures d’un biais. Ensuite, je mets le sac en volume en cousant à la main le biais. Certes, cela me prend beaucoup plus de temps que le précédent modèle, mais j’ai moins de difficultés au niveau de l’assemblage car je n’ai pas de fermeture éclair à poser et je ne demande pas à ma machine de coudre plusieurs épaisseurs de cuir !

sac bijou

vous aurez remarqué que pour faire ma photo, j’ai posé le sac et la pochette sur un patchwork de tissus japonais …. je l’adore !

alors, que pensez vous de mon nouveau modèle de sac ??