une jupe ou des cravates ????

cravates jupe.PNG

Ma créativité n’a qu’une seule limite …. celle de mon imagination ! après les sacs en cravates, après le tapis en cravates, voici ma jupe cravate … ou plutôt un prototype fait de 16 cravates ouvertes dont j’ai retiré le corps. Après les avoir surjetées et assemblées, j’ai fait une ceinture dans les chutes et posé une doublure. Une seconde version est en court …… si ce n’est pas de la récup’ çà, je ne sais pas ce que c’est !

Publicités

Un grand sac de plage

 

sac jean plage

Les beaux jours reviennent et avec eux l’envie de farniente, de plage, de soleil ….. Et mon amie Bichette a une sœur qui ADORE les grands sacs de plage et la couleur bleue. Pour réaliser un grand sac de plage, j’ai dessiné sur du papier kraft un carré de 70*70 cm dans lequel j’ai prélevé deux carrés de 12*12 pour former le bas du sac. J’ai fait un patchwork avec des vieux morceaux de jeans en préservant les poches arrières pour réaliser les deux faces extérieures. J’ai utilisé un coupon de tissu provençal pour faire l’intérieur du sac et j’ai posé trois poches intérieures. J’ai posé les anses, réalisé une fermeture par des coulisses faites en ruban. Et voilà ! un joli sac prêt à servir.

 

des pantalons ….

pantalons julie

Ma grande amie Samantha est maman d’une louloute de 6 ans. Le grand drame de la maman … les pantalons taille basse !!! elle n’en peut plus de voir sa fille se baisser, le pantalon descendre, la chemise remonter et découvrir le haut de la culotte. Et je  la comprends ! quel intérêt ont les professionnels du textile de faire des pantalons taille basse pour des petits !! (à moins d’une économie de bouts de chandelles … je n’ose y croire …) Mes propres enfants étant grands depuis un bon moment, je n’ai plus de patron pour les enfants .. un petit tour chez mon marchand de journaux … et j’ai acheté le dernier numéro de B Trendy. Coupes simples, élégantes, pratiques pour les garçons et les filles. Les modèles sont bien présentés, facilement transformables. Avec le même patron de pantalon, j’en ai fait 4 totalement différents !! un en jersey liberty avec des poches, un en jersey violet sans poches mais avec des bas élastiqués, deux jeans taillés dans les jeans de la maman dont un ouvert sur le coté (avec un galon longchamp … so chic) et l’autre avec une braguette et des poches comme ceux des « grands » (j’ai même récupéré les poches arriéres du jean de la maman pour le poser à l’arriére du pantalon de la petite louloute). J’ai même récupéré les ceintures des pantalons d’origine pour les reposer sur les petits pantalons. Bref … un patron, 4 pantalons, 0 dépenses et une maman … ravie !

 

de chemises en tunique

j’aime détourner, transformer, modifier, recycler … surtout j’aime utiliser des vêtements d’hommes pour les transformer  en vêtement pour femme ! c’est ce qui est arrivé à ces trois chemises, superbes, quasi neuves, mais … trop petites. La première chemise, coupée au niveau de la taille me sert à créer le corps de la tunique longue. J’ai modifié le col et enlevé les manches. La seconde a été coupée du haut de l’épaule gauche au bas du bras de l’épaule droite. Je l’ai posé « devant derrière » pour que la bande de boutonnage soit dans le dos. J’ai prélevé un morceau du dos de la troisiéme en forme de triangle pour donner au bas de la tunique une forme évasée. J’ai fait des manches avec les chutes de tissu, des passants, une ceinture longue, un biais pour le col. En trois heures pour 0 euros …. voici une tunique originale, toute neuve pour les beaux jours !

de 3 à 1 …

Il était une fois, dans le fond d’une armoire, une petite veste en jean très structurée inspirée des vestes de chasse, une petite veste simili cuir courte, une petite robe en crêpe de soie …. et tout cela était dans le fond de l’armoire car le temps ayant passé, les vêtements étaient devenus trop petits. Seulement, quand on aime des vêtements, que l’on a porté encore et encore … on ne peut pas s’en séparer ! une solution, on appelle Froufrou à son secours !

En cinq heures, j’ai donc retravaillé ces trois pièces pour les transformer en une robe. J’ai coupé les manches de la veste en jean que j’ai remplacées par des manchettes réalisées dans les manches de la veste en cuir (que j’ai doublé, bien sûr). J’ai pris le devant de la veste en simili cuir pour le poser en plastron. J’ai passé à la surjeteuse la pièce coupée et je l’ai posée à la main pour coudre de façon invisible. J’ai créé un fond de robe pour la jupe dans un tissu satin noir et j’ai repris le crêpe de la robe que j’ai élargi en posant deux bandes de simili cuir en provenance de la veste. J’ai associé le fond de robe et le dessus en les montant sur un ruban de satin que j’ai également cousu à la main pour l’associer à la veste en jean de façon invisible.

cette petite robe sera portée avec un chemisier blanc … j’adore l’effet de superposition et surtout l’idée que ces vêtements qui dormaient vont maintenant avoir une seconde vie !

 

 

un haut en double

Les vêtements d’homme sont une source d’inspiration pour moi. Je transforme les pantalons en jupe, en sacs, en petit haut …. j’utilise les cravates, les vestes et aussi les chemises ! Parfois, je les démonte complétement pour réutiliser les pans de tissus. Parfois, j’assemble les chemises les unes aux autres pour me faire des robes chemises et parfois … je les coupe. J’ai donc coupé une chemise de mon père pour me créer ce petit haut. Je l’ai coupée du dessus d’une épaule au dessous de l’autre épaule. Je l’ai ouverte sur un côté, mis une chute de tissu sur l’autre côte pour refaire une forme plus rectangulaire. Avec mon patron préféré de robe droite, j’ai créé le dessous de mon petit haut. Puis, je me suis inspirée du même patron pour créer, dans une chute de lin, la partie asymétrique composant le dessus de mon haut. Pour la réaliser, j’ai pris le patron du dos du patron que j’ai recopié sur du papier kraft. J’ai dessiné la partie gauche et droite du patron du dos et j’ai tracé une ligne asymétrique pour que le haut du dos soit croisé. J’ai ensuite associé les deux parties de mon haut par le col en apposant un passepoil très fin. Mais quel est donc ce patron préféré que je décline depuis si longtemps pour donner autant de tenues différentes ??

IMG_0252

et oui, toujours le même … le mac call 6102 ! Pour un achat fait il y a des années, vu le nombre de tenue que j’ai faites .. j’ai largement rentabilisé mon patron !

 

Taille haute !

taille haute

Une de mes amies couturière, créateur et particulièrement douée pour tous les arts textiles a donné à ma Grande Puce un pantalon taille haute, assez court, bas de jambe évasé. Grande Puce a adoré l’idée du pantalon taille haute mais préférait un pantalon long, étroit. J’ai donc modifié sur elle le pantalon initial, que j’ai décousu et puis … j’ai créé un premier patron papier. j’ai créé un « blanc » que Grande Puce a essayé, modifié le blanc, décousu, refait un patron papier, refait un blanc, … Bref au bout de 4 patrons papiers et « blancs », j’ai fini par réaliser LE PANTALON !!!

pour le réaliser, j’ai utilisé un coupon de tissu en coton marron (il faut compter une longueur et demi de jambe pour avoir la longueur du coupon), des dentelles marrons que j’ai cousu le long des deux jambes et une fermeture éclair invisible. Mais il y a un petit plus ….. j’ai caché la couture intérieure des bas de pantalon par la couture de mes chutes de dentelles !

j’aime beaucoup cette réalisation, je trouve que ce pantalon a un petit côté toréador, pas vous ?