Mes monstres « rogaton »

rogaton

quand on tricote, on se retrouve toujours à la tête de petits bouts de laine dont on ne sait que faire …. et on stocke, on stocke, …. et c’est ainsi qu’une amie m’a offert tous ces petits restes en me disant « tu en feras bien quelque chose ». Alors j’ai commencé par tricoter des petits chats et puis, j’ai eu envie de tricoter des trucs un peu plus … décalés ! j’ai donc fait ces petits monstres tout doux, remplis de chutes de tissus. Pour réaliser ces monstres, monter 4 fois 10 mailles, pour les pattes, monter 30 à 40 mailles pour le corps. Et laisser faire votre imagination, couleurs, longueurs des pattes, ….. c’est comme vous voulez. L’essentiel est de créer un œil en broderie pour donner un visage à votre monstre. Succès garanti auprès des petits !!!

je vais proposer mes petits monstres au marché de noël, …. Venez les retrouver les 7 8 9 décembre au marché de Noël de Rumilly

 

Publicités

MIAOU MIAOU

miaou

Une amie a eu la gentillesse de me donner tout un sac de laines diverses et variées. Des rogatons de pelote de tous types. Que vais je donc en faire … mais des petits doudous en laine bien sûr !

Pour mon marché de Noël, je propose déjà des doudous étiquettes avec pour motif des lapins, mais aussi des hochets lapin… pour  le tricot, je fais donc des chats (ne cherchez pas la logique … il n’y en a pas !)

pour réaliser ces petites bêtes, prenez des aiguilles en adéquation avec le fil. Montez 36 mailles pour le corps, 18 pour la tête, 12 pour la queue. Tricotez en jersey (cela va plus vite) et au bout du 6éme ou 8éme rang, en fonction de la grosseur du fil, rabattez toutes les mailles de la queue et cousez le bas et le haut pour réaliser sa forme. Continuer à tricoter pour que le corps soit un carré parfait. Rabattez toutes les mailles.

Pour former le corps du chat, cousez de part et d’autre de chaque pointe de votre carré jusqu’au milieu (pensez à laisser un « trou » pour mettre le bourrage que vous cousez ensuite). Pour former la tête du chat, pliez en deux le rectangle, cousez les côtés à l’envers, retournez et posez deux coutures de part et d’autre de la tête pour former deux triangles (ce sont les oreilles). Il ne reste qu’à mettre du bourrage, ou chutes de laine, ou chutes de tissus, de façon à ce que le corps et la tête du chat restent souples. Fermez la tête, cousez là au corps et cousez la queue.

bon, il est vrai que mon « petit loup » trouvent mes chats « moches » parce que je n’ai fait ni yeux ni moustaches, ni nez, ni bouche ….. mais, je les trouve ainsi tellement chou, pas vous ??

allez, MIAOU MIAOU !!!!