comme dans un film de bollywood

india

tous les tissus peuvent être support de créativité. J’ai eu en cadeau un sari indien, il y a des années. Ce vêtement traditionnel est une grande bande de tissu d’un mètre cinquante de hauteur sur 5 m de longueur. Il est enroulé autour de la taille une première fois, puis pour le second tour, on crée des plis sur le devant que l’on insère dans le premier tour de tissu et on rabat le pan sur l’épaule. Ce pan peut rester derrière soi et on peut l’utiliser pour se protéger les cheveux du vent, du soleil, …  mais porter un sari pour une européenne n’est pas évident. Comme ce tissu me plaisait beaucoup, j’ai choisi de m’en servir pour créer une tunique longue qui m’arrive aux genoux. j’ai orné le bas des manches et la parmenture d’une crêpe de soie noire. cela donne … comme un air de bollywood, non ?

Publicités

de chemises en tunique

j’aime détourner, transformer, modifier, recycler … surtout j’aime utiliser des vêtements d’hommes pour les transformer  en vêtement pour femme ! c’est ce qui est arrivé à ces trois chemises, superbes, quasi neuves, mais … trop petites. La première chemise, coupée au niveau de la taille me sert à créer le corps de la tunique longue. J’ai modifié le col et enlevé les manches. La seconde a été coupée du haut de l’épaule gauche au bas du bras de l’épaule droite. Je l’ai posé « devant derrière » pour que la bande de boutonnage soit dans le dos. J’ai prélevé un morceau du dos de la troisiéme en forme de triangle pour donner au bas de la tunique une forme évasée. J’ai fait des manches avec les chutes de tissu, des passants, une ceinture longue, un biais pour le col. En trois heures pour 0 euros …. voici une tunique originale, toute neuve pour les beaux jours !

une tunique de printemps

ribbons

je suis totalement fan de la marque de vêtement GUDRUN SJODEN !! fluidité, souplesse des textiles et des lignes, jeux de superpositions, couleurs fraiches …. en ouvrant leur dernier catalogue, je suis tombée sur une tunique superbe : ribbons. je n’ai bien évidemment pas le patron de la tunique mais … qu’à cela ne tienne !!!! je le réinvente !

à partir de mon patron de robe droite préféré, j’ai donc créé « mon » patron pour copier cette tunique. J’en ai profité pour rajouter des détails, comme le passepoil. Que pensez vous de mon interprétation de la tunique ?? (ah, un petit détail, cela vous parait peut être très très rose … et cà l’est, mais quand on est châtain, fantaisiste et qu’on est capable de tout assumer .. que voulez vous .. on ose tout ! on me dit que je porte bien et la couleur et la tunique, alors ;….)

 

 

Mon ensemble « flower power »

je vous avais dit que nous avions une soirée avec des amis dont le théme est « flower power » … et donc il fallait bien que je peaufine mon ensemble. J’avais déjà la « pantajupe » et donc, j’ai fait en plus la tunique et le chapeau. J’aime bien le principe d’un pantajupe composé d’un pantacourt à l’entrejambe assez basse surmonté d’une jupe et le pantacourt et la jupe sont assemblés entre eux à la taille par une bande contenant un élastique.

flowerla tunique est assez simple à réaliser. elle est composée à la base de 4 rectangles : un dos, un devant, deux manches. La largeur du haut est celle de la largeur d’une épaule à l’autre. On marque le milieu des rectangles dos et devant et on enléve en biais 3CM de tissu entre le bord épaule et le milieu des rectangles pour marquer la ligne des épaules. On creuse le col dos et devant de la profondeur et largeur voulue.

j’ai réalisé une parmenture pour le col, mais on peut aussi poser un biais.

je me suis amusée également à couper le bas de la tunique pour que les cotés soient plus longs que le dos et le devant. Les cotés sont ouverts sur 10CM pour plus d’aisance.

j’ai repris mon patron de chapeau fétiche, à large bord que j’ai totalement doublé. J’ai posé un entoilage très épais sur le rebord intérieur et extérieur pour pouvoir relever les bords au gré de mes envies

je vais être honnête …. le total look « flower power » va être difficile à porter au quotidien …. mais je compte bien remettre ensemble le pantajupe et le chapeau !

 

« Flower power » à fond les ballons !

Cet entête d’article est bien familier, certes, mais je vous explique pourquoi . Il était une fois trois couples d’amis : Petit Papoose et sa squaw, Bichette et Bichon, et bien évidemment, Froufrou et Grand Sachem. Et sur les 6 que nous sommes, 4 sont nés au mois de juin, donc … on va se faire un barbecue géant pour tous nos anniversaires, tous les six et juste parce que nous avons envie d’une soirée pas comme les autres, nous avons décidé d’un thème « Flower power, à fond les ballons » !

donc, nous devons avoir un total look à fleurs …. seulement voilà, Bichette n’a pas de vêtements à fleurs, donc, j’ai œuvré …..

tunique longue

j’ai créé une tunique longue toute simple avec des petites manchettes et comme j’avais peu de tissu, j’ai posé un biais blanc autour du col et non une parmenture. je n’avais pas assez de chutes pour faire un chapeau, mais j’ai fait une casquette et j’ai cousu un petit bouton blanc et vert en forme de fleur au dessus.

la tunique est tellement longue, qu’elle pourrait passer pour une robe courte !

et pour moi, me direz vous ?? j’avais déjà un « panta jupe » à fleurs et je me suis donc fait le haut et le chapeau assorti, … à suivre (et je vous laisse sur cette interrogation .. qu’est ce qu’un « panta jupe » ???)

 

 

 

 

Un top en soie avec deux carrés

topLe printemps revient et j’ai envie de légéreté et de couleurs. Je vous propose une astuce pour réaliser ce top avec deux carrés de soie. Le premier carré servira au corps du vétement, le second servira pour les manches, le tour de cou et le cordon.

Pour le premier carré, pliez le en 4, à la jonction du tissu, tailler les de 15 à 20 cm selon la profondeur du décolleté choisi. Vous avez réalisé une découpe en forme de croix au centre du carré. Les pointes en formes de triangles seront posées en haut de la poitrine et en haut du dos. Réalisez l’ourlet du bas. Le corps du top est terminé ! facile, non !

pour les manches, dans le second carré, découpez deux rectangles de 90 de longueur (tour des manches) et de 30 de largeur (longueur des manches). Repliez chaque carré en deux, cousez les dans le sens de la largeur et montez chaque manche ainsi créée à cheval sur les triangles. Réaliser les ourlets du bas.

faites ensuite un biais assez large pour faire tout le tour du col en laissant une ouverture devant pour glisser un cordon fait dans les chutes. Et c’est fini !

allez, vous vous y mettez et vous me donnez votre avis sur vos réalisations !

 

Mon pull façon « gudrun »

j’ai déjà évoqué dans ce blog la marque « gudrun » qui apporte à mon imagination énormément. J’aime les lignes fluides, les coupes simples, l’élégance et les astuces de ses vêtements

IMG_1241Dans le catalogue hiver, j’ai repéré une tunique à larges pans dont l’astuce réside réside dans l’attache des pans soit dans le dos, soit devant. Dans mes trésors, j’ai déniché deux chutes de jersey à rayures brillantes et j’ai eu envie de les associer. Je n’ai pas de patron, bien sûr, alors je prends pour modéle un de mes T shirt pour avoir la largeur du torse et le tombé des épaules. Pour le reste …. j’improvise !

la longueur des manches, la longueur de la tunique, la largeur des pans … et pour improviser, je crée mon patron de base sur du papier journal.

et aprés une belle aprés midi sous la neige devant la machine à coudre ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.