une jupe ou des cravates ????

cravates jupe.PNG

Ma créativité n’a qu’une seule limite …. celle de mon imagination ! après les sacs en cravates, après le tapis en cravates, voici ma jupe cravate … ou plutôt un prototype fait de 16 cravates ouvertes dont j’ai retiré le corps. Après les avoir surjetées et assemblées, j’ai fait une ceinture dans les chutes et posé une doublure. Une seconde version est en court …… si ce n’est pas de la récup’ çà, je ne sais pas ce que c’est !

Publicités

Des bébés …..

bebe.jpgbon, comme à chaque fois que je fais ma petite liste des projets, … je change de projets, ou plutôt, je change mes priorités de réalisation. donc, j’apprends cette semaine que deux jeunes femmes de mon entourage attendent chacune un petit garçon. Me voici donc à la recherche dans mes trésors de tissus pour réaliser des chemises, un sarouel, et des doudous !!

les chemises sont issues du patron « chemise d’aligre » (disponible gratuitement sur le net) et le sarouel est aussi issu du net … mais je n’ai pas retenu l’adresse ….

j’ai réalisé deux types de doudous. Le premier est fait de deux carrés de tissus cousus l’un à l’autre, retournés et ourlés. J’ai juste fait un nœud à l’un des coins pour lui donner l’apparence d’un bonhomme.

le second doudou est une bande de tissu et de tissu éponge (une vieille serviette de bain fera l’affaire) de trente cm de long coupés en forme d’oreille, cousus endroit contre endroit, retournés et noués à un anneau de rideau en bois. Même mon chat Ficelle a l’air de trouver le jouet intéressant !

bon, et pour mon prochain projet … mon pantalon … les chemises …. les cravates … non, non, rien de tout cela, je vais me faire une chemise inspirée du dernier catalogue « gudrun » !

 

 

un haut en double

Les vêtements d’homme sont une source d’inspiration pour moi. Je transforme les pantalons en jupe, en sacs, en petit haut …. j’utilise les cravates, les vestes et aussi les chemises ! Parfois, je les démonte complétement pour réutiliser les pans de tissus. Parfois, j’assemble les chemises les unes aux autres pour me faire des robes chemises et parfois … je les coupe. J’ai donc coupé une chemise de mon père pour me créer ce petit haut. Je l’ai coupée du dessus d’une épaule au dessous de l’autre épaule. Je l’ai ouverte sur un côté, mis une chute de tissu sur l’autre côte pour refaire une forme plus rectangulaire. Avec mon patron préféré de robe droite, j’ai créé le dessous de mon petit haut. Puis, je me suis inspirée du même patron pour créer, dans une chute de lin, la partie asymétrique composant le dessus de mon haut. Pour la réaliser, j’ai pris le patron du dos du patron que j’ai recopié sur du papier kraft. J’ai dessiné la partie gauche et droite du patron du dos et j’ai tracé une ligne asymétrique pour que le haut du dos soit croisé. J’ai ensuite associé les deux parties de mon haut par le col en apposant un passepoil très fin. Mais quel est donc ce patron préféré que je décline depuis si longtemps pour donner autant de tenues différentes ??

IMG_0252

et oui, toujours le même … le mac call 6102 ! Pour un achat fait il y a des années, vu le nombre de tenue que j’ai faites .. j’ai largement rentabilisé mon patron !

 

ma robe … chemise

robe chemiseaprès avoir transformé les mouchoirs de mon grand père en tunique, il était logique que je m’attèle aux chemises de mon père !

cette robe a été faite avec trois chemises, une blanche, une jaune pale et une orangée. j’ai retiré toutes les poches de poitrine et j’en ai replacé deux sur la chemise qui me sert de haut de robe.j’ai coupé les manches longues pour en faire des manches trois quarts et j’ai retiré le col en faisant un col rond que j ‘ai orné d’un biais rose pale.

j’ai rétréci les cotés, fait des pinces de poitrine et hop … le haut de la robe est terminé !

dans les deux autres chemises, posées bien à plat, j’ai coupé un trapèze ayant pour milieu la bande de boutonnage. Le bas de la robe est donc constitué des deux dos et des deux devants. Je me suis amusée à associer les bandes de boutonnage  de la partie haute de la robe avec la partie basse et dans le dos, il y a aussi un devant de chemise, donc … bande de boutonnage !

comme les tissus sont de couleurs de bases différentes, j’ai procédé à une teinture grise, puis j’ai trempé le bas de la robe dans un bain de couleur bleue. J’ai donc obtenu un gris non uniforme sur la robe. Pour égailler le tout, j’ai cousu un ruban jaune en organza qui part d’une des poches de poitrine et qui fait tout le tour des morceaux de tissus pour finir à la couture de taille.

trois chemises pour une robe ! qu’en pensez vous ?

 

 

j’ai copié une robe !

20160410_172403La robe de gauche m’a été offerte il y a des années par une amie. Celle de droite est sa copie … dans un autre tissu bien évidemment.

pour copier un vêtement, sans avoir à le démonter, il vous faut :

du papier carbone,

du papier kraft (préférable au papier journal pour bien marquer les lignes)

une roulette dentée de couturiére

et s’octroyer le droit à l’erreur !

si vous n’avez jamais copié un vêtement, réaliser la copie sur du tissu blanc. Ce patron en tissu servira de modéle et pourra être retouché à volonté avant que d’être décousu et de servir de « vrai » patron.

poser le papier kraft sous le vêtement à copier et reporter avec la roulette de couturiére les formes des piéces de tissu, vous pouvez vous aider d’un papier carbone (carbone posé coté papier kraft) pour marquer les formes. Lorsque vous coupez le papier kraft, n’oubliez pas de rajouter les marges de coutures !

Cette robe est composé de deux panneaux de devant, un triangle au centre des deux panneaux, deux manches, un dos, une ceinture en deux parties et deux panneaux pour la jupe. Temps de copie compris, j’ai mis 5 heures à la réaliser. Dans mes trésors, j’avais ce tissu blanc à tous petits motifs de bourgeons verts trés printaniers.

que pensez vous de cette petite robe copiée ??

Coup de coeur … la mode au moyen âge

yv1
«Le vêtement à la Cour de Savoie à la fin du Moyen-Age »
Du 1er Juin au 31 Octobre
Tous les jours, de 10h à 18h

Des peintures murales prêtées au Conseil général de la Haute Savoie, par le musée Savoisien (Chambéry,) ainsi que des objets provenant d’institutions publiques ou privées évoquent les grands moments de l’évolution du vêtement et de ses accessoires, des métiers et des artisans du textile de l’époque médiévale. L’exposition restitue les recherches scientifiques réalisées à partir des registres de comptabilité et apporte un éclairage intéressant et inédit sur la vie de la cour de Savoie à la fin du Moyen Age.

Autour de l’exposition
Ateliers pédagogiques et créatifs pour tous publics, tous les jours sur réservation du 1er juin au 31 octobre de 10h à 18h.
Programme à venir …

La Châtaignière-Rovorée
Domaine départemental d’art et de culture
Route d Excenevex – 74140 YVOIRE
du 1er au 31 octobre 2015
Tous les jours , de 10h à 18h

Mail :chataigniere@cg74.fr
Tél : 00 33 (0)4 50 72 26 67

ce magnifique projet est à voir à Yvoire (74)
yv2c’est une superbe cité médiévale remplie de petites boutiques rares comme un maitre verrier, un artisan du cuir …
yv3
pour le plaisir des yeux et celui d’apprendre … rendez vous à YVOIRE !

Mon ensemble écossais … terminé !

le pantalon était fini et il me restait à faire la veste et le col amovible.

DSCN2778je prépare l’appliqué de ma poche sur la veste et je m’amuse à la couper dans le biais pour casser la géométrie des carreaux.

DSCN2779je réalise les boutonniéres, qui sont parfaites côté endroit et envers …

DSCN2780

pour les ouvrir, je pose le découd vite d’un coté et une épingle de l’autre pour bloquer l’outil

DSCN2781et la boutonniére s’ouvre presque tout seule !

il reste à poser les boutons, y compris sur ma petite poche

DSCN2782des boutons qui n’ont en commun que leur couleur … ils sont tous différents !

DSCN2784ma petite veste est donc terminée.

pour réaliser le col amovible, je découpe deux arcs de cercles, que je couds, retourne, repasse…

DSCN27854 boutonniéres et 4 boutons plus tard….

DSCN2786et pour le plaisir, la veste et le col amovible ensemble

DSCN2787bon, maintenant …. je vais me lancer dans la corseterie ! et mes « petits bouts de tissus », que deviennent ils ??? le projet avance, mais à la main, alors c’est un peu plus long. J’attends d’avoir terminé la pose de petits bouts de tissus pour le prendre en photos ..