la chemise de Nadége …… un panneau

la chemise de Nadége ...... un panneau

et voici le futur dos de la chemise de Nadége composée de deux chemises et de chutes de tissus anciens (le tissu fleuri)

Publicités

la chemise de Nadége … la suite de l’astuce

la chemise de Nadége ... la suite de l'astuce

Ensuite, on retourne l’ouvrage et on enferme la marge de couture dans une autre couture à 0.5cm. Propre, nette et jolie, cette façon de faire permet de maintenir des coutures sans défaut.

La »chemise de Nadége » ou que faire des vieilles chemises de Monsieur

Lorsque les vieilles chemises encombrent le placard et que le stock de chiffons est à son niveau le plus haut …que faire, sinon transformer les chemises de Monsieur en « chemise de Nadége ». C’est juste une idée de récup. On découpe toutes les chemises, comme on découpe les pantalons jeans pour les transformer en jupe. Pour ce modéle, j’ai gardé la bande de boutonnage car j’ai une envie folle de la mettre … dans le dos de la chemise !

L’art de la récup …. en broderie

L'art de la récup .... en broderie

Assembler des bouts de tissus pour créer autre chose suppose de s’assurer que les tissus d’origine ne « bougeront » plus et donc, il faut les laver au moins une fois avant de les réutiliser.
en général, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, lors du premier lavage de l’ouvrage terminé, je m’assure d’assembler des tissus à la qualité identique et je ne mélange pas laine, coton, lin …
Mon astuce pour utiliser des tissus anciens que l’on n’a pas envie de couper …. les utiliser au dos des patchwork ! ils seront protégés, intacts et pourtant feront partie intégrante de l’ouvrage.
Pour réhausser un patchwork réalisé avec des tissus récupérés, rien de tel qu’un peu de broderie perse. On découpe un motif du tissu de l’on applique sur le patchwork à petits points. Mon astuce a été aussi de broder au point lancé l’intérieur de chaque carré de tissu à 1cm du bord.
Cela donne une structure géométrique à un enxemble trés fleuri !

L’art de la récup

L'art de la récup

Cette nappe en patchwork, d’une taille respectable : 2.50 m X 2M, n’est composée QUE de tissus de récupération :
– doubles rideaux,
– jupes trop petites,
– robes de fillette,
– et aussi quelques tissus assez anciens précieusement conservés par ma grand mére …..

ma régle d’or pour toujours avoir des tissus :

-ne rien jeter !

ou plutôt tout récupérer avant de se débarasser du superflu : bouton, tissus, fermeture éclair, chutes de tissus (toutes les chutes, car si elles sont trop petites pour être cousues, elles peuvent servir de rembourrage !)
je récupére chemises, pantalon, robes, cravates … et même les chaussettes en coton