Mon marché de Noël

noel18.jpg

Voilà, c’est fait …. trois jours à part sur le marché de Noël de Rumilly…. Trois jours cela peut être long ou très (trop) court et ce fut trop court …. Que je vous raconte !

Jeudi soir, chargement du véhicule avec Grand Sachem et Petit Loup… Bien sur, j’ai supervisé la manœuvre « on prend çà, non pas çà, attend, je vérifie, … »

Vendredi Matin, 8H départ sur le marché de Noël, déchargement, décoration du chalet, mise en place des tréteaux, installation du stand, on aide les voisins « t’as pas un marteau ?? …Il te reste des clous ?? ….. » il est 11H30, et si on prenait un café ??

Mon amie Nadège apporte café et sourires …. tout ceci est le bienvenu. Grand Sachem repart, j’avale un sandwich, je rencontre quelques habitués qui cherchent « mes » nouveautés, on partage un gateau, un sourire, un mot gentil … Tiens la nuit tombe,  je n’ai pas vu le temps passer … et ma voisine Fanny de EIFFER, maroquiniére de talent qui m’envoie des clients, je lui envoie des clients aussi. 20H, il est temps de ranger. Grand Sachem et Petit Loup viennent m’aider.

Samedi matin, 8H on réouvre le chalet, il pleut, et on s’en moque. La journée est belle de rencontres. Pascal, un collégue et son épouse sont venus me faire un coucou. Des voisins viennent pour me saluer et m’annoncer une future naissance. Une cliente habituelle partage un café et cherche activement tout ce que j’ai pu créer dans les tons vert.  20H, on range en famille.

Dimanche 9H, allez, dernier jour, les pieds sont fatigués, la luminosité me donne mal à la tête et je vois Eddy, un copain et son épouse qui ont fait plus de 100 km juste pour me dire « bonjour ». le temps file vite et la pluie tombe toujours. Tout va bien. Tiens, Pacal revient me voir … pour m’apporter des truffes faites « maison » par son épouse …un vrai délice. Fanny partage une tartiflette, on partage un vin chaud. L’édition 2018 est réussie.

Un grand merci à tous ceux qui sont passés me voir, pour un « bonjour », un sourire, une banalité, … Un grand merci à mes collègues et copains. et puis….. je serai bien ingrate si je ne remerciais pas le comité des fêtes de Rumilly. Il y a Eddy, son président (ce n’est pas le même Eddy ….), il y a la pétillante, charmante, adorable Brigitte qui nous a fait une soupe à l’oignon chaude, fondante, parfumée, et … et il y a toute une équipe de bénévoles qui oeuvre dans l’ombre pour que chaque exposant se sente bien. Ils sont venus de stands en stands toute la journée, ne comptant ni leurs heures ni les sourires, pour nous encourager, nous demander si tout se passait bien. Il pleuvait, la température chutait mais peu importe il y avait beaucoup beaucoup de chaleur humaine …. et que c’est bon !

 

Publicités

Mes monstres « rogaton »

rogaton

quand on tricote, on se retrouve toujours à la tête de petits bouts de laine dont on ne sait que faire …. et on stocke, on stocke, …. et c’est ainsi qu’une amie m’a offert tous ces petits restes en me disant « tu en feras bien quelque chose ». Alors j’ai commencé par tricoter des petits chats et puis, j’ai eu envie de tricoter des trucs un peu plus … décalés ! j’ai donc fait ces petits monstres tout doux, remplis de chutes de tissus. Pour réaliser ces monstres, monter 4 fois 10 mailles, pour les pattes, monter 30 à 40 mailles pour le corps. Et laisser faire votre imagination, couleurs, longueurs des pattes, ….. c’est comme vous voulez. L’essentiel est de créer un œil en broderie pour donner un visage à votre monstre. Succès garanti auprès des petits !!!

je vais proposer mes petits monstres au marché de noël, …. Venez les retrouver les 7 8 9 décembre au marché de Noël de Rumilly

 

Ma « vraie » jupe en cravates

bonjour à tous !!!

 

je suis très très fière de vous montrer aujourd’hui ma « vraie » jupe en cravates !!!

souvenez vous, j’avais fait un prototype que j’ai porté à la braderie des commerçants

cravates jupe

cette jupe avait plusieurs défauts. J’avais ouvert les cravates, mais pas retiré la doublure des grandes pointes … cela baillait, ni entoilé les cravates …. cela godaille un peu … et réalisé une ceinture avec d’autres cravates … pas confortable … bref, un prototype c’est fait pour montrer ce qui ne va pas et ce qui va pour améliorer l’idée et la réalisation. Et pour améliorer … j’ai amélioré !

j’ai entoilé chaque cravate, tout surjeté (mais pas avec ma machine, elle fait un tour chez le « docteur »), j’ai retaillé le haut de chaque cravates pour que les 18 cravates assemblées aient la mesure de mon tour de taille, j’ai totalement doublé la jupe pour que l’on ne voit pas les coutures … et en plus c’est une « jupe qui tourne » !!!!

alors, ma super jupe en cravates … top ou pas ?????

 

et si vous voulez la voir en « vrai », rendez vous au marché de Noêl de Rumilly les 7 8 9 décembre ….. je la porterai, promis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

MIAOU MIAOU

miaou

Une amie a eu la gentillesse de me donner tout un sac de laines diverses et variées. Des rogatons de pelote de tous types. Que vais je donc en faire … mais des petits doudous en laine bien sûr !

Pour mon marché de Noël, je propose déjà des doudous étiquettes avec pour motif des lapins, mais aussi des hochets lapin… pour  le tricot, je fais donc des chats (ne cherchez pas la logique … il n’y en a pas !)

pour réaliser ces petites bêtes, prenez des aiguilles en adéquation avec le fil. Montez 36 mailles pour le corps, 18 pour la tête, 12 pour la queue. Tricotez en jersey (cela va plus vite) et au bout du 6éme ou 8éme rang, en fonction de la grosseur du fil, rabattez toutes les mailles de la queue et cousez le bas et le haut pour réaliser sa forme. Continuer à tricoter pour que le corps soit un carré parfait. Rabattez toutes les mailles.

Pour former le corps du chat, cousez de part et d’autre de chaque pointe de votre carré jusqu’au milieu (pensez à laisser un « trou » pour mettre le bourrage que vous cousez ensuite). Pour former la tête du chat, pliez en deux le rectangle, cousez les côtés à l’envers, retournez et posez deux coutures de part et d’autre de la tête pour former deux triangles (ce sont les oreilles). Il ne reste qu’à mettre du bourrage, ou chutes de laine, ou chutes de tissus, de façon à ce que le corps et la tête du chat restent souples. Fermez la tête, cousez là au corps et cousez la queue.

bon, il est vrai que mon « petit loup » trouvent mes chats « moches » parce que je n’ai fait ni yeux ni moustaches, ni nez, ni bouche ….. mais, je les trouve ainsi tellement chou, pas vous ??

allez, MIAOU MIAOU !!!!

 

Mon nouveau sac multi usage

Je voulais me faire un sac « multi usage » qui puisse à la fois me servir de sac à main et de sac à ordinateur. Ainsi, lorsque je pars en train, en avion, je n’ai pas trois sacs à gérer : sac à main, ordinateur, valise. J’ai donc réalisé un patron de sac en mesurant mon ordinateur, plus 8 cm en haut et en bas et j’ai décidé de mettre un soufflet de 8 cm. L’extérieur du sac à dos est réalisé en voile de bateau et l’intérieur dans un tissu d’ameublement. J’ai fait une poche sur l’extérieur du sac et j’ai camouflé l’ouverture de la fermeture éclair par un petit rabat de deux cm. Il y a également une poche zippée sur le devant du sac, coupée en trapèze et deux poches intérieures plaquées. j’ai également posé une fermeture en haut du sac de telle sorte que même si l’attache du bas n’est pas mise, mes affaires à l’intérieur sont protégées. Naturellement, le sac est totalement matelassé pour protéger l’ordinateur.

j’ai posé en haut et en bas du sac, à 7 cm du bord des demi anneaux dans lesquels passent une bandoulière réglable des deux côtés. Je peux ainsi porter le sac aussi bien en bandoulière que sur le dos.

pour réaliser ce type de sac, j’ai donc utilisé :

  • 5 fermetures éclairs de récupération (une pour le rabat, une pour la poche avant, deux pour les poches intérieures, une pour la fermeture du haut du sac)
  • 3 mousquetons (deux pour le dos du sac, un pour le devant)
  • 5 demi anneaux
  • 2 anneaux de réglage de bretelles
  • des tissus de récupération
  • quelques morceaux de sangle pour poser les demi anneaux
  • et beaucoup de papier de brouillon pour dessiner la forme du sac et du rabat !

que pensez vous de mon nouveau sac ??

et avec tout ce que j’ai fait, il ne reste plus grand chose comme voile à coudre….. à peine de quoi me faire, peut être, un sac de voyage …à moins que je ne me serve d’un skaï imitation serpent que je viens d’avoir en cadeau …

 

 

A quatre mains

Notre grande Puce est revenue à la maison pour quelques jours de vacances …. studieuses ….Elle m’a fait part de son envie d’un sac à dos pouvant se porter aussi en bandoulière et pouvant contenir son ordinateur, un porte-vue, … le tout avec plein de poches !

nous avons commencé par mesurer l’ordinateur et avons rajouté 4 cm à ces mesures pour être certaines qu’il y ai assez de place.

Nous avons dessiné un trapéze dont le haut mesurait donc la largeur de l’ordinateur + 4 cm + marges de coutures et dont le bas mesurait la premiére mesure + 6cm. Nous avons « sacrifié » une robe en lin pour créer à partir de ce patron l’extérieur du sac et avons taillé dans un autre tissu l’intérieur du sac.

après avoir créé sur l’une des pièces intérieures une poche avec fermeture éclair et sur l’autre deux poches non fermées, nous avons coupé du matelassage que nous avons inséré entre les parties intérieures et extérieures.

il y a 6 anneaux sur le sac pour pouvoir le porter à l’aide de mousquetons en bandoulière et en sac à dos. Les anneaux sont positionnés de part et d’autre du sac en bas, sur le coté haut et en haut du rabat.

le rabat est un petit morceau de tissu chiné en vide grenier, et il se ferme au sac grâce à une grosse pression.

pour donner du volume au sac, une couture à été faite à angle droit de la couture basse, à 3 cm de part et d’autre.

voici donc un joli sac de cours pratique, léger, solide et parfait pour un ordinateur en raison de son matelassage.

Nous avons mis deux heures à réfléchir au patron de base en fonction des besoins émis par Grande Puce, et 6h à le réaliser (il y eu quelques soucis techniques en raison de l’épaisseur à certains endroits.)

le cout de ce sac ……

fermeture éclair : 0, comme je récupère tout ….

bouton pression : 0

tissu de lin : 0 , c’est une robe recyclée

mousquetons et anneaux : 0, les mousquetons dormaient dans mes boites à mercerie et les anneaux ont gentiment été offerts par une amie

tissu « oiseaux » : coupon à trois euros …

donc coût du sac : 3 euros !

et un grand moment de complicité avec ma Grande Puce, et çà, çà n’a pas de prix.

 

 

Petite liste de mes projets en cours ….

oui, je sais, je ne suis pas très présente en ce moment … mais c’est que je travaille à fond !!!!

1/ édition de mon premier roman … qui ne parle pas de couture, mais de mon cancer et du monde médical avec les patients, les médecins, les soignants …. le tout avec humour et un rien de dérision

2/ couture de mes sacs en voile de bateau, je dois en faire deux pour avoir mon stock prêt pour Noêl

3/ réalisation de ma jupe en cravates. Vous aviez vu le prototype … la « vraie » jupe arrive !!

4/ réalisation d’un autre sac en voile de bateau, pour ma maman. Mais un peu différent, en forme de sac seau

5/ réalisation de mon  nouveau sac ordinateur. Ce sera un sac besace qui me servira également de sac à main. Comme je vais avoir à me déplacer pas mal en train et en avion ces prochains mois, je ne veux pas m’encombrer et de mon sac à main et de mon sac ordinateur et de ma valise donc … je fais un deux en un !

6/ préparation de mon marché de Noêl !! et oui, je reviens les 7 8 9 décembre sur le marché de Noêl de Rumilly, en Haute Savoie. J’y exposerai toutes mes nouveautés : les sacs en voile de bateau bien sûr, mais aussi des doudous lapin, des couvertures pour bébé à mettre dans les poussettes, des pochettes, …. bref, un joli moment en perspective sous le signe des sourires, du partage, de la convivialité, …. j’adore !